preloader

Jurisprudence

🇨🇮Côte d'Ivoire
Ohadata J-02-162
Arrêt n° 7, CCAR c/ Ayants-droit Worokotang MBATANG et ayants-droit MUCHING David. Cour Commune de Justice et d'Arbitrage (CCJA) Arrêt du 21/03/2002

Saisie Attribution - Arret De La Cour D'appel Ordonnant L'attribution De Sommes Non Prevues Par Un Arret Precedent De Condamnation Ni Ne Constituant Des Accessoires Du Principal - Violation Des Articles 154 Et 157 Aupsrve - Cassation
Evocation - Offres Reelles De Paiement Faites Par Le Debiteur - Acceptation Des Sommes Offertes A Titre D'acompte Par L'huissier Poursuivant - Necessite De Donner Acte Des Offres Reelles De Paiement - Mainlevee De La Saisie Pour Le Surplus Des Sommes Non Prevues Par La Decision De Condamnation Et Ne Constituant Pas Des Accessoires Du Principal - Violation De L'article 154 Aupsrve
Code Cima - Articles 231, 233 Et 268 Code Cima
Article 154 Aupsrve
Article 157 Aupsrve
Article 231 Code Cima
Article 233 Code Cima
Article 268 Code Cima

En vertu de l'article 154, alinéa 1er de l'AUVE, « l'acte de saisie emporte, à concurrence des sommes pour lesquelles elle est pratiquée ainsi que tous ses accessoires, mais pour ce montant seulement, attribution immédiate au profit du saisissant de la créance saisie, disponible entre les mains du tiers ».
En vertu de l'article 127, alinéa 2-3e AUVE, l'acte de saisie doit comporter, à peine de nullité, le décompte distinct des sommes réclamées en principal, frais et intérêts échus, majorés d'une provision pour les intérêts à échoir dans le délai d'un mois prévu pour élever la contestation.
Il en résulte que la Cour d'appel de Douala, en incluant dans la saisie attribution prononcée par elle, des sommes qui n'étaient pas prévues par l'arrêt de condamnation précédent et qui ne constituaient pas des accessoires au principal, a violé les articles précités et doit être cassé.
La CCJA, évoquant l'affaire sur le fond après cassation, donne acte au débiteur de ses offres réelles de paiement acceptées par l'huissier poursuivant, prononce l'annulation du procès-verbal de saisie attribution.

Article 154 Aupsrve
Article 157 Aupsrve
Article 231 Code Cima
Article 233 Code Cima
Article 268 Code Cima

Actualité récente

couverture1

OHADA Mozambique

Co-préfacé par Monsieur le professeur Mayatta Ndiaye Mbaye, Secrétaire Permanent de l'OHADA et par Me Olivier Bustin, publié par l'éditeur Lamy Éditions en partenariat avec Les Éditions de l'ERSUMA, cet ouvrage est le premier livre de la collection de six ouvrages de droit comparé droit OHADA et droit mozambicain des affaires, annoncée par la lettre d'information www.ohada.com du 21 janvier 2022.

affiche

3e Conférence internationale 2024 de l'ERSUMA sur « La gouvernance des sociétés coopératives dans l'espace OHADA », le 04 juillet 2024

L'École Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), en partenariat avec l'Université de Lomé, l'Université de Yaoundé II, et le Réseau des Formateurs sur les Outils de Développement coopératif de l'OIT (REFODEC/COOP-CA), organise le jeudi 04 juillet 2024, sa 3ème conférence internationale par visioconférence sur Zoom sur le thème : « La gouvernance des sociétés coopératives dans l'espace OHADA ».

En route vers l'Adhésion du Burundi à l'OHADA : Présélection nationale du concours Génies en Herbes OHADA au Burundi

Nous sommes heureux d'annoncer que dans le cadre de la présélection des étudiants qui représenteront le Burundi à la 15e édition du Concours International « Génies en Herbe OHADA », qui se tiendra à Abidjan en Côte d'Ivoire du 6 au 16 septembre 2024, le Club OHADA du Burundi, avec le soutien de l'Ambassade de France au Burundi, en partenariat avec le Cabinet RUBEYA & Co-Advocates, organise le concours national Génies en Herbe OHADA ce vendredi le 21 juin 2024.

photo1

Compte rendu de la Cérémonie de présentation du Code du recouvrement et des voies d'exécution, le 14 juin 2024 à Conakry

Le vendredi 14 juin 2024, sur invitation de l'Institut de Formation et d'Expertise Juridique (IFEJ), plusieurs corporations regroupant les praticiens du droit en Guinée se sont retrouvées à l'Hôtel ONOMO de Conakry (Guinée), afin de prendre part à la cérémonie de présentation et de dédicace du Code du recouvrement et des voies d'exécution publié le 25 février 2024 par Maîtres Jérémie WAMBO et Emmanuel Douglas FOTSO. La modération des débats était assurée par M. Karamoko Mady CAMARA, Juriste d'entreprise.

photo1

Le Tchad participera à la 15e l'édition du Concours International Génie en Herbe OHADA, à Abidjan

L'équipe du Tchad est connue. Le samedi 15 juin 2024, la salle multimédia du Centre d'Etude et de Formation pour le Développement (CEFOD) a abrité la grande finale de la campagne de sélection nationale en vue de la participation du Tchad à la 15e édition du Concours International Génies en Herbe (CIGHO), organisée par le Centre d'Animation du Droit OHADA au Tchad (CADOT).

affiche

3e édition des Journées Africaines de l'Arbitrage et de la Médiation - JAAM, les 25 et 26 juillet 2024 à Libreville (Gabon)

Sous le parrainage du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux de la République du Gabon, l'École Régionale Supérieure de la Magistrature de l'OHADA (ERSUMA) et l'Association pour la Promotion de l'Arbitrage en Afrique (APAA), en partenariat avec le Secrétariat permanent de l'OHADA, le Centre d'arbitrage de la CCJA, la Fédération des Entreprises du Gabon (FEG), le cabinet JURIDAF GABON SA, la BGFI Business School, l'Institut International de Médiation d'Arbitrage et de Conciliation (IIMAC) et la Nigerian Institute of Chartered Arbitrators (NICArb), organisent à Libreville (Gabon) et sur la plateforme de visioconférence de l'ERSUMA, les 25 et 26 juillet 2024, la 3e édition des Journées Africaines de l'Arbitrage et de la Médiation (JAAM) sur le thème : « Questions contemporaines en droit de l'arbitrage et de la médiation en Afrique ».