preloader

Jurisprudence

🇨🇬Congo
Ohadata J-13-91
Arrêt n° 28, Abedraboh Awad c/ Société Walmer. Cour d'Appel de Pointe-Noire Arrêt du 08/12/2009

Droit Commercial Général - Vente Commerciale - Cheque Revenu Impayé - Créance - Saisie Conservatoire D'un Permis D'occuper - Assignation En Validation - Validation De La Saisie (oui) - Conversion En Saisie Exécution - Appel

Notification De La Décision - Signification à Mairie - Premier Acte D'exécution - Commandement Aux Fins De Saisie - Article 68 Cpccaf - Délai D'appel - Recevabilité (oui)

Dépôt Des Mémoires Et Pièces - Dépôt En Cours De Délibéré - Principe De Loyauté Des Débats Et De Contradiction - Violation Des Articles 25 Et 93 Cpccaf - Irrecevabilité (oui)

Intime - Nouvelle Dénomination Sociale - Défaut De Qualité Et D'intérêt Pour Agir (non) - Recevabilité Des Conclusions (oui)

Caution Judicatum Solvi - Demande De Versement - Article 482 Cpccaf - Demande En Appel - Rejet

Créance - Action En Recouvrement - Fin De Non-recevoir - Prescription - Droit Applicable - Entrée En Vigueur De L'audcg - Contrat De Vente Antérieure - Application De L'article 274 Audcg (non) - Application De L'article 189 Code De Commerce (oui) - Prescription Décennale - Action Prescrite (non)

Société Débitrice - Cessation Des Activités - Paiement Par Le Gérant - Novation - Article 1273 Du Code Civil - Présomption (non) - Novation Par Substitution D'un Nouveau Débiteur - Défaut De Preuve - Confusion De Patrimoine - Défaut De Preuve - Action Mal Fondée - Paiement De La Créance (non) - Infirmation Du Jugement

Cause De La Saisie - Créance Non Fondée - Validation De La Saisie (non)

Demande Reconventionnelle - Procédure Abusive Et Vexatoire - Défaut De Preuve - Dommages-intérêts (non)

Les principes de la loyauté des débats et du contradictoire découlant des articles 25 et 93 CPCCAF imposent aux parties de déposer leurs mémoires et pièces suffisamment à temps et avant la clôture des débats pour permettre à l'adversaire d'en discuter contradictoirement. Le dépôt des mémoires et pièces au cours du délibéré, comme c'est le cas en espèce, viole ces principes.

Le versement de la caution de judicatum solvi, ainsi qu'il résulte de l'article 482 CPCCAF, doit être sollicité in limine litis et en première instance. En aucun cas, comme en l'espèce, il ne peut être sollicité pour la première fois en appel.

L'AUDCG est entrée en vigueur le 1er janvier 1998. La prescription de 2 ans prévue en matière de vente commerciale en son article 274 ne s'applique donc qu'aux contrats de vente conclus après cette date. En l'espèce, le contrat de vente cause de la créance dont le recouvrement est poursuivi, est antérieure à l'entrée en vigueur de L'AUDCG. Dès lors, les dispositions de son article 274 sont donc inapplicables en l'espèce. Seule la prescription décennale de l'article 189 du code de commerce est applicable. L'action de l'intimé en recouvrement de sa créance n'est pas, par conséquent, frappée de prescription.

Aux termes de l'article 1273 du code civil, la novation ne se présume point. Il faut que la volonté de l'opérer résulte clairement de l'acte. En l'espèce, il n'a été versé au dossier aucune pièce qui constate les paiements allégués effectués par l'appelant au nom et pour le compte de la société débitrice, et qui traduit sa volonté de se substituer à ladite société. Dès lors, en l'absence d'une part, de toute preuve établissant la confusion des patrimoines alléguées, et d'autre part des faits et actes prouvés d'où il résulte la volonté de l'appelant de se substituer à la société débitrice, l'intimée n'est pas fondée à obtenir sa condamnation au paiement des sommes que lui reste devoir la société débitrice. Et en faisant droit à cette demande de l'intimé, les premiers juges ont mal jugé et il y a lieu d'infirmer, en toutes ses dispositions, le jugement attaqué.

La créance cause de la saisie n'étant pas fondée, la demande de l'intimé en validation de la saisie n'est pas fondée et il y a lieu de la rejeter.

Articles 25, 68, 72, 89, 90, 93, 313, 482, 483 Cpccaf
Articles 274, 289 Audcg
Article 189 Code Commerce De 1807

Actualité récente

couverture1

OHADA Moçambique

Co-prefaciado pelo Pr. Doutor Mayatta Mbaye, Secretário Permanente da OHADA e pelo Doutor Olivier Bustin, e publicado por Lamy Éditions em parceria com Les Éditions de l'ERSUMA, este é o primeiro livro da coleção de seis obras de direito comparado entreo direito moçambicano e o direito da OHADA, assim que foi anunciado na newsletter www.ohada.com de 21 de janeiro de 2022.

affiche

3e Conférence internationale 2024 de l'ERSUMA sur « La gouvernance des sociétés coopératives dans l'espace OHADA », le 04 juillet 2024

L'École Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), en partenariat avec l'Université de Lomé, l'Université de Yaoundé II, et le Réseau des Formateurs sur les Outils de Développement coopératif de l'OIT (REFODEC/COOP-CA), organise le jeudi 04 juillet 2024, sa 3ème conférence internationale par visioconférence sur Zoom sur le thème : « La gouvernance des sociétés coopératives dans l'espace OHADA ».

En route vers l'Adhésion du Burundi à l'OHADA : Présélection nationale du concours Génies en Herbes OHADA au Burundi

Nous sommes heureux d'annoncer que dans le cadre de la présélection des étudiants qui représenteront le Burundi à la 15e édition du Concours International « Génies en Herbe OHADA », qui se tiendra à Abidjan en Côte d'Ivoire du 6 au 16 septembre 2024, le Club OHADA du Burundi, avec le soutien de l'Ambassade de France au Burundi, en partenariat avec le Cabinet RUBEYA & Co-Advocates, organise le concours national Génies en Herbe OHADA ce vendredi le 21 juin 2024.

photo1

Compte rendu de la Cérémonie de présentation du Code du recouvrement et des voies d'exécution, le 14 juin 2024 à Conakry

Le vendredi 14 juin 2024, sur invitation de l'Institut de Formation et d'Expertise Juridique (IFEJ), plusieurs corporations regroupant les praticiens du droit en Guinée se sont retrouvées à l'Hôtel ONOMO de Conakry (Guinée), afin de prendre part à la cérémonie de présentation et de dédicace du Code du recouvrement et des voies d'exécution publié le 25 février 2024 par Maîtres Jérémie WAMBO et Emmanuel Douglas FOTSO. La modération des débats était assurée par M. Karamoko Mady CAMARA, Juriste d'entreprise.

photo1

Le Tchad participera à la 15e l'édition du Concours International Génie en Herbe OHADA, à Abidjan

L'équipe du Tchad est connue. Le samedi 15 juin 2024, la salle multimédia du Centre d'Etude et de Formation pour le Développement (CEFOD) a abrité la grande finale de la campagne de sélection nationale en vue de la participation du Tchad à la 15e édition du Concours International Génies en Herbe (CIGHO), organisée par le Centre d'Animation du Droit OHADA au Tchad (CADOT).

affiche

ª edição das Jornadas Africanas de Arbitragem e de Mediação - JAAM, 25 e 26 de julho de 2024 em Libreville (Gabão)

Sob o patrocínio do Ministro da Justiça, Guardião dos Selos da República do Gabão, a Escola Regional Superior da Magistratura (ERSUMA) da OHADA e a Associação para a Promoção da Arbitragem em África (APAA), em parceria com o Secretariado Permanente da OHADA, o Centro de Arbitragem do CCJA, a Federação Empresarial do Gabão (FEG), o Gabinete JURIDAF GABON SA, a BGFI Business School, o Instituto Internacional de Mediação e de Conciliação de Arbitragem (IIMAC) e o Nigerian Institute of Chartered Arbitrators (NICArb), organizam em Libreville (Gabão) e através da plataforma de videoconferência ERSUMA, nos dias 25 e 26 de julho de 2024, a 3ª edição das Jornadas Africanas de Arbitragem e de Mediação (JAAM) sob o tema: “Questões contemporâneas de direito da arbitragem e de mediação em África”.