preloader

Jurisprudence

🇬🇦Gabon
Ohadata J-02-150
Ordonnance de référé n° 40/98-99, Sté Gras-Savoye et Sté Foraid c/ Izakino Augustin. Tribunal de Première Instance de Port-Gentil Ordonnance du 10/02/1999

Saisie Attribution De Creance - Absence Des Mentions Prescrites Par Les Articles 157 Et 160 Auve - Nullite De L'acte De Saisie
Jugement Executoire Par Provision - Absence De Formule Executoire - Violation Des Articles 374, 584 Et 712 Du Code Gabonais De Procedure Civile - Titre Executoire (non)
Article 157 Aupsrve
Article 160 Aupsrve

L'acte de saisie attribution établi par un huissier, ne comportant pas les mentions des articles 157 et 160 AUVE doit être déclaré nul, en application de ces dispositions.
Le jugement exécutoire par provision ne constitue pas un titre exécutoire, s'il ne comporte pas la formule exécutoire (violation des articles 374, 584 et 712 du code gabonais de procédure civile).

Article 157 Aupsrve
Article 160 Aupsrve

Actualité récente

affiche

Webinaire sur la responsabilité de la société mère du fait de ses filiales, le 30 septembre 2022 à partir de 15h

Dans le cadre de leurs activités et compte tenu de leur objectif commun à savoir la promotion et la vulgarisation du Droit OHADA, « Au cœur du Droit OHADA » consiste en une série de Webinaires organisée à tour de rôle par les Clubs OHADA. Pour cette troisième session, le Club OHADA Casamance de l'Université Assane SECK de Ziguinchor est à l'honneur.

affiche

Sessions de formation et conférence OHADA, du 3 au 11 octobre 2022 à Moroni (Comores)

L'École Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) et le Secrétariat Permanent de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) organise sa 8ème série de formations et une conférence internationale qui se tiendront en présentiel du 03 au 11 octobre 2022 aux hôtels Retaj et Golden Tulipe Moroni (Union des Comores) sur les Actes uniformes.

photo1

1ère partie de la phase des éliminatoires de la 13e édition du Concours International Génies en Herbe, 27 septembre à Yaoundé

C'est à la Faculté de Sciences Juridiques et Politiques de l'Université Catholique d'Afrique Centrale à Yaoundé (Cameroun) que s'est déroulée, ce mardi 27 septembre 2022, la première partie des phases éliminatoires de de la 13e édition du Concours International Génies en Herbe.

affiche

Webinaire sur les modes alternatifs de règlement de conflits le 26 septembre 2022 à partir de 15h

Dans le cadre de leurs activités et compte tenu de leur objectif commun à savoir la promotion et la vulgarisation du Droit OHADA, « Au Cœur du Droit OHADA » consiste en une série de Webinaires organisée à tour de rôle par les Clubs OHADA. Pour cette troisième session, le Club OHADA de l'Institut Supérieur de Droit de Dakar ISDD est à l'honneur.

1photo1

13e Concours International « Génies en Herbe OHADA » - Jour-J : Cérémonie d'ouverture

Le Comité International Génies en Herbe OHADA (CIGHO) et Les Clubs OHADA du Cameroun (LCOC) sont heureux d'annoncer à toute la communauté OHADA et aux passionnés de ce droit des affaires qu'en dépit des importantes perturbations de vols liées à la grève dans le transport aérien, la Cérémonie d'Ouverture de la 13e édition du Concours International « Génies en Herbe OHADA » (GHO) se tiendra effectivement ce lundi 26 septembre 2022 à Yaoundé à l'Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM).

photo

Concours International Génie en Herbe OHADA au Cameroun du 26 septembre au 1er octobre 2022 à Yaoundé

Le Niger sera représenté à cette compétition des jeunes passionnés du droit OHADA par une équipe composée de trois (3) étudiants sélectionnés par ordre de mérite lors de la 5e édition du Concours National d'Excellence en Droit OHADA. Ce concours réunit chaque année tous les étudiants des pays membres de l'OHADA et de préférence le pays qui assure la présidence du Conseil des Ministres si toutes les conditions sont réunies.

couverture

Parution d'un nouvel ouvrage OHADA

La présente étude qui combine ingénierie juridique et financière explore des pistes de solution pour permettre à tous les acteurs économiques (les grands acheteurs, les banques, les juristes, les avocats, les commerçants, les entrepreneurs et les grandes entreprises) d'avoir des armes pour anticiper ou contourner les pièges du commerce avec les Etats et les entreprises publiques.