preloader

Actualité

photo1

Compte Rendu de la 1ère Edition des Journées Carrières de la section Université Charles Louis de... Montesquieu de l'AUPROHADA à Abidjan, 28 mai 2022

Communiqué de l'Association Universitaire pour la Promotion de l'OHADA (AUPROHADA)

C'est dans la salle Léopold Sédar Senghor de l'Université Charles Louis de... Montesquieu que s'est tenue, le samedi 28 mai 2022, la 1ère Edition des Journées carrières de la Section Université Charles Louis de... Montesquieu de l'AUPROHADA dont le but est de rapprocher les étudiants des professionnels du droit afin que ceux-ci puissent parfaire leur orientation postuniversitaire tout en s'imprégnant des contours des professions du droit.

La présente cérémonie a débuté dès 10 heures par la traditionnelle série d'allocutions. Ce sont ainsi succéder au pupitre M. Othniel TAHU, Président de section hôte, M. Robert Laurent AGUIE, membre du bureau exécutif national de l'AUPROHADA par ailleurs représentant du président fondateur de l'AUPROHADA, M. Koffi Roméo KOUAME, empêché, et le Pr. Koidio Urbain AMOA, Président de l'Université Charles Louis de... Montesquieu qui a félicité l'AUPROHADA et la section Montesquieu, en particulier, pour cette noble initiative qui est à encourager et à pérenniser. Il a par ailleurs invité les professionnels présents à offrir des stages aux étudiants afin de leur permettre de se familiariser au milieu professionnel.

A la suite des allocutions, les différents conférenciers commis pour la circonstance ont exposé sur diverses thématiques permettant de présenter leurs professions respectives.

Ouvrant la série d'interventions, le Président Moussa TUO, auditeur de justice et responsable à la formation au sein du réseau professionnel de l'AUPROHADA, a édifié l'assemblée sur les conditions d'accès à la profession de magistrat, les attributions liées à la profession et le fonctionnement de la carrière de magistrat.

A sa suite, Me Bakary SORO, administrateur des Greffes et parquet stagiaire a quant à lui fondé son intervention sur les conditions d'accès à la profession de greffier et des attributions du greffier. Il a insisté sur le fait que cette profession était ouverte à toutes les filières sous réserve d'avoir les prérequis en matière de connaissances pour le concours.

Intervenant de suite, Me TOH, Avocat à la cour, a entretenu l'auditoire sur la profession d'avocat. Il a étalé les conditions d'accès à cette profession dont la principale est l'obtention du Certificat d'Aptitude à la Profession d'Avocat (CAPA) après quoi viendrais l'exécution d'un stage de 3 ans à effectuer dans un cabinet d'avocat sans omettre d'énoncer le rôle et les difficultés liés à ce corps de métier.

Me Souleymane FOFANA, Commissaire de justice et par ailleurs membre du réseau professionnel de l'AUPROHADA, intervenant à sa suite a présenté sa profession en donnant les conditions pour y accéder, le rôle, les avantages ainsi que les différentes restrictions de cette profession.

Les interventions se sont poursuivies avec M. Anobi Jackson KONAN, Administrateur du travail, qui a fait une brève présentation de cette profession. Il a fait savoir que pour exercer cette profession en Côte d'Ivoire, il faudrait être admis au concours de l'Ecole Nationale d'Administration cycle supérieur et suivre la formation s'y afférant.

Emboitant le pas à M. Anobi, Messieurs Hervé BONFIN, Arsène NABI, Ibrahim CAMARA et Richard N'GUETTA, sont brièvement intervenus sur la profession de Notaire en évoquant les conditions pour embrasser cette fonction qui sont entre autres d'être âgé de 21 ans au minimum et être titulaire d'un Master 2 ou une maîtrise en droit (Master 1), sans faire abstraction des difficultés de ce métier. Ils ont également fait savoir que le notaire travaille avec des collaborateurs qui sont des clercs qui l'aident dans ses tâches.

A l'instar de ses prédécesseurs, Mademoiselle Déborah SORO, Juriste d'Entreprise à NSIA Banque, a présenté sa profession. Elle a énoncé qu'étant juriste d'entreprise au sein de NSIA, il y avait plusieurs départements au service juridique notamment celui de gestionnaire de garantie. Ce département auquel elle appartient se charge d'analyser les sûretés rattachées aux différents prêts octroyés par la banque aux clients.

Enfin, il est revenu à Me Germain AKA, Agent d'affaires, de clore la série d'interventions par une brève présentation de ce métier qui est peu connu des étudiants en droit. Pour lui, cette profession est la plus accessible dans le domaine du droit vu que pour l'exercer, il suffit juste d'être titulaire d'une maîtrise en droit et de procéder à un stage dans un cabinet d'Agent d'affaires après quoi adresser une demande au ministère de la justice pour en être accrédité. Ce métier ne nécessite pas de passer de concours ni d'examen a-t-il souligné.

Après ces brillantes communications, M. Arsène GOULE, Magistrat et président du réseau professionnel de l'AUPROHADA, a présenté ledit réseau tout en indiquant sa détermination à promouvoir le droit OHADA en milieu professionnel. Il a exprimé, en outre, la volonté du réseau à accompagner les membres de l'AUPROHADA en vue de la facilitation de leur insertion professionnelle avant d'adressé ses remerciements à tous les intervenants, aux membres du bureau exécutif de la section de l'Université Charles Louis de... Montesquieu, aux participants et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet événement.

La cérémonie s'est achevée par le mot de fin du président de la section Montesquieu qui a tenu à transmettre ses remerciements à tous les panelistes, à l'ensemble des membres du bureau exécutif de l'AUPROHADA Section Montesquieu ainsi qu'à tous les participants.

Une collation s'en est suivie.

Pour toute information complémentaire, merci de contacter :

M. Roméo Koffi KOUAME
Email : kouamekoffijb@gmail.com

M. Othniel TAHU
Président de la section Montesquieu (AUPROHADA-UCLM)
Email : tahuothniel5@gmail.com

Commentaires

  • 09/06/2022 07h59 LAMBERT VALE :SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU CLUB OHADA LUBUMBASHI RD CONGO DU C

    L'événement nous a fort intéressé et nous sollicitons un partenariat entre l'Université Charles Montesquieu et notre université de Nouvelles technologies ohada de Lubumbashi "UNITEC-O"en sigle.Dans le domaine d'échange d'expérience professionnelle et d'autres.

Laisser un commentaire