preloader

Actualité

Participation du Niger au Concours International Génie en Herbe OHADA, 12è édition, N'Djamena 2021

Communiqué du Club OHADA UAM/FSJP de Niamey

Le Niger a participé pour la 8ème fois consécutive au Concours International Génie en Herbe OHADA dont la 12ème édition qui s'est tenue du 9 au 18 septembre 2021 à N'Djamena au Tchad. Pour cette rencontre de 2021, 10 pays ont pris part à ce grand rendez-vous des étudiants en droit des pays membres de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA). Il s'agit : du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Congo Brazzaville, du Mali, du Niger, du Togo, du Sénégal et du Tchad pays organisateur qui a abrité le concours.

L'équipe du Niger était composée de Abdoul Razak Adamou Soumaila, Raaya Issoufou Nadia, Soumaïla Moussa Ide et de Souleymane Mamane Gani, Ancien Président du Club OHADA/UAM/FSJP, Représentant de l'UNIDA au Niger et Coordonnateur National du CIGHO au Niger. La participation du Niger à cette édition de 2021 a été facilitée par l'ambassade de France au Niger à travers le Service de Coopération et d'Action Culturelle ainsi que l'accompagnement de l'Association pour l'Unification du Droit en Afrique (UNIDA), Maître Ismaril Tambo, avocat au Barreau du Niger, Maître Adama Sounna, Avocat au Barreau du Niger, Vinou Daniel, Gérant du Cabinet Juridial Niger Conseil, Dr. Sani Kabir, Président du Conseil Supérieur de la Communication, Pr. Agariya, SG Ministère de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation et le Pr. Bachir Talfi, Agrégé des Facultés de Droit.

La cérémonie du lancement a débuté par les propos introductifs de M. Casimir Ndoloum, Magistrat et Conseiller Juridique au Ministère du Commerce, Président du Centre d'Animation du Droit OHADA du Tchad (CADOT) et de M. Narcisse Djimbaye, Juge au Tribunal de Commerce de N'Djamena et project manager de la 12è édition du Concours International Génie en Herbe OHADA, puis les mots du premier conseiller de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France au Tchad. S'en est suivi le lancement officiel du concours par le Ministre de la Justice Chargé des droits Humains, M. Ahmat Ahmad Alhabo.

La lecture du règlement officiel du concours international génie en herbe a été donné par Maître Berenger Awanan, avocat au barreau de Côte d'Ivoire.

I. Déroulement du Concours

Après la lecture succincte du règlement du concours et la présentation des équipes et leurs palmarès au concours, un tirage au sort a permis de composer deux poules A et B. La poule A : Benin, Cote d'Ivoire, Congo Brazzaville, Mali, Tchad, et la poule B : Burkina Faso, Cameroun, Niger, Togo et Sénégal.

Les épreuves écrites (Question à Choix Multiples QCM, Question d'Intégration Africaine QI, Qui suis-je ?) et orales (plaidoirie) et la nouvelle épreuve de question relais sur la médiation ont débuté le 14 septembre 2021 à l'Academie Royal (Sabangali) du Tchad. Ainsi, toutes ces épreuves de la compétition ont permis aux candidats des différentes équipes de démontrer leurs connaissances et maîtrise du droit de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA).

La médiation est une nouvelle épreuve qui se déroule en relais de réponses par équipe. Elle consiste à poser une question à un candidat de l'équipe sur l'Acte uniforme relatif à la médiation. La bonne réponse accorde cinq points et la mauvaise réponse zéro point et suspend le relais pour passer à une autre équipe. Toutes ces épreuves se sont déroulées pendant quarante-huit heures. Après deux jours de dure compétition acharnée mais amicale le comité international a procédé à la proclamation des résultats des deux premières équipes de chaque poule qui se sont qualifié pour la demi-finale.

Pour la poule A, il s'agit du Bénin et de la Côte d'Ivoire et pour la poule B, il s'agit du Togo et du Sénégal.

Après la proclamation des résultats le comité d'organisation a organisé une sortie détente. Cette sortie a permis de découvrir les merveilles du Tchad ainsi que la culture que regorge ce pays de l'Afrique centrale.

Les demi-finales se sont déroulées au Centre de Formation pour le Développement (CEFOD) du Tchad. Cette phase des demi-finales a permis de mettre en œuvre une procédure de médiation entre une société d'exploitation minière qui exerce dans un village et les autochtones dudit village.

Il s'agissait pour les deux équipes en demi-finale de désigner un médiateur pour solutionner le conflit. Mais aussi de passer les épreuves classiques du concours. Les deux phases des demi-finales se sont déroulées au même moment dans deux salles différentes. Il s'agit du Sénégal contre le Bénin et le Togo contre la Côte d'Ivoire.

Le comité a ensuite procédé à la proclamation des résultats pour déclarer les deux équipes finalistes de la 12è édition : le Togo et le Sénégal.

II. Tables ronde en marge du Concours

En marge de ce concours s'est tenu un colloque sur la médiation dans l'espace OHADA et la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) enjeux et perspectives. Ce colloque a été animé à travers deux tables rondes par des éminents conférenciers venus de la Cour Commune de Justice et d'Arbitrage (CCJA), de l'Ecole Régionale Supérieur de la Magistrature (ERSUMA), de la Fondation du Droit continental...

La finale s'est tenue au palais du 15 janvier du Tchad et s'est déroulée en présence de plusieurs partenaires et co-organisateur de la 12é édition. Après plus d'un quart d'heure de compétition entre l'équipe du Togo et du Sénégal. Les membres du jury se sont retirés pour la proclamation des résultats. Un panel de conférence sur la profession des notaires s'est ensuite installé pour édifier les participants sur le rôle, les fonctions et les missions du notaire.

Quelques instants plus tard se sont les membres du jury qui ont fait leur entrée dans la salle pour le délibéré. Mais bien avant les membres du comité ont proclamé les prix de la compétition remportés par les différentes équipes.

Le Project Manager, M. Narcisse Djimabye a ensuite déclaré l'équipe vainqueure de cette 12è édition du Concours International Génie en Herbe OHADA : celle du Togo.

III. Nuit de récompenses

La soirée de remises des prix a eu lieu à l'hôtel Radisson Blu de N'Djamena. Cette soirée a permis de primer toutes les équipes qui ont pris part à cette édition de 2021 au Tchad.

Toutes les équipes ont reçu des ouvrages en droit OHADA ainsi que les attestations de participation. Le Ministre de la Justice Chargé des Droits Humains a ensuite pris la parole pour remercier et féliciter les organisateurs d'avoir rendu le Tchad sous les couleurs du Concours Génie en Herbe OHADA, tout en souhaitant à toutes les délégations un excellent retour dans leurs pays respectifs.

IV. Concours Génie en Herbe OHADA 2022

Pour clôturer la 12è édition, il était question de designer le pays qui accueillera la 13è édition du Concours en 2022. Il y avait deux (2) pays en liste de candidature : le Niger qui assurera la présidence du conseil des Ministres de l'OHADA et le Cameroun qui abrite le Secrétariat permanent de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires.

Le comité a fini par valider la candidature du Cameroun pour accueillir la 13è édition à Yaoundé. La remise symbolique d'un Code bleu OHADA au project manager Arnaud Feutching a été effectuée par le Ministre de la Justice chargé des Droits Humains, M. Ahmat Ahmad Alabo.

Pour plus d'informations veuillez contacter :

Souleymane Mamane Gani
Email : souley.gani15@gmail.com

Laisser un commentaire