preloader

Actualité

couverture

Parution du livre : « Le développement socio-économique du Congo, approches politiques, économiques et juridiques » par Inès FÉVILIYÉ

L'ouvrage analyse les approches et les choix opérés en République du Congo, en matière de développement socio-économique concernant la gouvernance, l'économie, les finances publiques, la fiscalité, les droits de l'homme, la lutte contre la corruption, la gestion des services publics et des entreprises publiques...

couverture

Parution du livre : « Le droit des affaires commun des Etats membres de l'OHADA » par Inès FÉVILIYÉ

Cet ouvrage a pour objectif d'y contribuer. Il sera disponible en anglais dans les prochains jours. L'ouvrage est complet sur les procédures simplifiées de recouvrement et les voies d'exécution, les sûretés, les procédures collectives de résolution des difficultés des entreprises, sur l'arbitrage et la médiation, à l'attention des professionnels du droit (magistrats, avocats, notaires, mandataires judiciaires, huissiers, etc.), des établissements financiers, des chercheurs et des étudiants.

affiche

Parution du Numéro 42 de la Revue Congolaise de Droit et des Affaires

Au sommaire : L'éditorial : « L'adaptation du droit », par Inès FÉVILIYÉ ; La stabilité des relations de travail à l'épreuve du covid-19 au Cameroun, par Innocent TCHAMGWE ; L'efficacité des flexibilités contenues dans l'Accord sur les aspects de droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (A.D.P.I.C.), par Donald NOUNAMO KEMOGNE ; De l'entraide répressive à l'émergence d'un espace pénal intégré dans le Golfe de Guinée, une impérieuse nécessité, par Patrick Joël NDANMABVOUO MABALI...

Matinée juridique du Cercle de Réflexion des Juristes en Herbe du Congo, le 06 février 2021, au siège de la Commission nationale OHADA à Brazzaville

Le Cercle de Réflexion des Juristes en Herbe du Congo (CRJH) vous invite à prendre part à la Matinée juridique qu'il organise le samedi 06 février 2021 à 10h30 au siège de la Commission nationale OHADA, dans l'enceinte du palais de justice de Brazzaville.