preloader

Actualité

photo1

Soutenance de thèse de Doctorat en Droit Privé le 11 décembre 2019 à Bouaké (Côte d'Ivoire)

  • 29/01/2021
  • 1072
  • Aucun commentaire

Soutenance de thèse de Doctorat en Droit Privé sur le thème : « le travail décent dans l'espace UEMOA : essai sur la condition juridique du travailleur journalier en Côte d'Ivoire, au Bénin et au Sénégal », le 11 décembre 2019 à Bouaké (Côte d'Ivoire).

Nous avons le plaisir de vous informer que Madame Carine KOUADIO a soutenu sa Thèse de Doctorat en Droit Privé le 11 décembre 2019 à 09h à l'Amphithéâtre B du campus 1 de l'Université Alassane Ouattara de Bouaké (Côte d'Ivoire), portant sur le thème : « Le travail décent dans l'espace UEMOA : essai sur la condition juridique du travailleur journalier en Côte d'Ivoire, au Bénin et au Sénégal ».

Le Jury était composé de :

  • Monsieur Yankhoba Isaac N'DIAYE, Professeur Titulaire, Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), Président du jury
  • Monsieur Roch Gnahoui DAVID, Maître de Conférences Agrégé, Université d'Abomey Calavi (Bénin), Rapporteur
  • Monsieur Yaya BODIAN, Maître de Conférences Agrégé, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar (Sénégal), Rapporteur
  • Monsieur Nanga SILUÉ, Maître de Conférences Agrégé, Doyen de l'UFR SJAG, Université Alassane Ouattara (Côte d'Ivoire), Directeur
  • Monsieur Anoh Bernard ADOUKO, Maître de Conférences Agrégé, Université Alassane Ouattara (Côte d'Ivoire), Membre

A l'issue de l'examen des travaux présentés, le Jury, après avoir reconnu la bonne qualité de la thèse, a élevé la candidate au grade de docteur en droit privé avec la mention très honorable à l'unanimité du jury.

Madame Carine KOUADIO tient à exprimer sa profonde gratitude au Jury ayant examiné sa thèse ainsi qu'à son Directeur de thèse, Monsieur le Professeur Nanga SILUÉ, pour son encadrement et sa disponibilité.

Résumé de la thèse

Le travail décent est au cœur des débats et des stratégies de développement. En droit social, il renvoie à un référentiel qui touche de multiples aspects du travail.

Toutefois, il reste un objectif poursuivi par une catégorie particulière de travailleurs qui exercent leurs activités dans les pays de l'espace UEMOA, en général, et en Côte d'Ivoire, au Bénin, ainsi qu'au Sénégal, en particulier. Il s'agit des travailleurs journaliers qui occupent une place importante dans le fonctionnement de bon nombre d'entreprises dans les pays de l'espace UEMOA. Dès lors, cette étude consacrée à la condition juridique du travailleur journalier dans ces Etats-parties de l'UEMOA, a pour ambition de contribuer à la réflexion portant sur l'articulation entre les exigences d'un travail décent et l'idée de flexibilité de l'emploi qui gouverne les réglementations des contrats de travail journalier.

En outre, cette étude se veut un cadre de réflexion à propos de l'harmonisation des régimes de sécurité sociale dans une organisation régionale moins vaste et moins hétéroclite que l'OHADA.

A l'issue de cette étude, il ressort que la condition juridique des travailleurs journaliers ne correspond pas aux exigences du travail décent. Cette condition juridique est plutôt marquée du sceau de la précarité. De ce fait, il convient de satisfaire à certaines conditions afin de procéder à la réalisation d'un travail décent pour les travailleurs journaliers de l'espace UEMOA.

Mots clés

Travail décent - Travailleurs journaliers - Flexibilité de l'emploi - Harmonisation des législations - Sécurité sociale - Droits sociaux fondamentaux.

Abstract

Decent work in UEMOA space: trial on the legal condition of the daily worker in Côte d'Ivoire, Benin and Senegal

Decent work is at the heart of debates (sociological, economic, philosophical and legal) as well as development strategies. In social law, it refers to a repository that touches on multiple aspects of work. However, it remains a goal pursued by a particular category of workers who operate in the UEMOA space countries in general, and in Côte d'Ivoire, Benin, as well as Senegal, in particular. These are the day-to-day workers who play an important role in the operation of many companies in the UEMOA space countries. Therefore, this study on the legal status of the day-worker in these STATES-parts of UEMOA, aims to contribute to the reflection on the articulation between the demands of decent work and the idea of flexibility of which governs the regulations of daily employment contracts.

In addition, this study is intended to be a framework for reflection on the harmonization of social security systems in a less large and less heterogeneous regional organization than OHADA.

At the end of this study, it appears that the legal requirement of day labourers in Côte d'Ivoire, Benin and Senegal does not correspond to the requirements of decent work. This legal condition is rather marked by the seal of precariousness. As a result, certain conditions must be met in order to carry out decent work for the dayto-day workers in the UEMOA space.

Keywords

Decent work - Daily workers - Flexibility of employment - Harmonization of legislation - Social Security - Fundamental rights.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

Madame Carine KOUADIO
Email : carinekouadio@gmail.com

Laisser un commentaire