Présentation de l'OHADA

Presentation-OHADA_Page_03.jpg L'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) a été créée par le Traité relatif à l'Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique.

En savoir plus

Actualité

Décès du Professeur Joseph Issa-Sayegh, Vice-Président, membre fondateur de l'UNIDA

31/10/2019 09h22 • Lu 5001 fois
Imprimer

Le Juge Seydou Ba, Président d'honneur, et Madame Fatou Seck Diallo, Présidente de l'association pour l'Unification du Droit en Afrique (UNIDA) ont la grande tristesse de vous faire part du décès, mercredi 30 octobre 2019, du Professeur Joseph Issa-Sayegh, Vice-Président, membre fondateur de l'UNIDA et Président du Comité Scientifique du site www.ohada.com.

Le Professeur Issa-Sayegh souffrait depuis plusieurs années d'une grave maladie.

Professeur agrégé de droit privé, Professeur émérite aux Universités de Dakar et de Nice, le Professeur Issa-Sayegh était une personnalité de premier plan du monde du droit. Comme chacun sait, il avait été au cœur de la mise en place de la réforme OHADA, sous la supervision du Juge Kéba Mbaye, et avait œuvré au sein de l'association UNIDA et du site www.ohada.com à la promotion, l'enseignement et au succès du nouveau droit unique des affaires.

Personne n'oubliera l'apport inestimable du Professeur Joseph Issa-Sayegh à l'Etat de droit économique et à l'unité juridique du continent.

L'association UNIDA présente toutes ses condoléances à sa famille et ses proches. Elle partage sa tristesse avec les innombrables juristes qui ont pu bénéficier des enseignements du Professeur Issa-Sayegh et mesurer ainsi son immense savoir, son dévouement, sa bonté d'âme et sa générosité.

Laisser un commentaire

08/11/2019 08h17 par Prof. Jacqueline Lohoues-oble

A L'ATTENTION DU PDT SEYDOU BA

Président Seydou BA,

C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris le décès de notre collègue et ami le Professeur ISSA SAYEGH.

Ma tristesse est d'autant plus grande que nous avons ensemble travailler aussi bien à l'Université, que pour la promotion de l'OHADA.

A ce moment de sa disparition, je salue l'homme de science, qu'il était, son dévouement à l'avancée du droit OHADA et à la place importante qu'il a prise dans la formation des juristes africains.

Pour perpétuer sa mémoire, je souhaite que vous poursuiviez la promotion de l'OHADA à laquelle il a consacré ses dernières années.

Je vous présente toutes mes condoléances, à vous même et à votre structure.

Prof. Jacqueline LOHOUES-OBLE

07/11/2019 12h46 par Me Fatou Fadika Coulibaly

Un gros travailleur, disponible, amoureux du droit, un sachant,plein d'humilité.....
En souvenirs, de grands moments de partages, alors que c'était lui, le Professeur.
C'est une grande tristesse.
Sincères condoléances à sa famille.
Que Dieu lui accorde pleine miséricorde.

06/11/2019 18h43 par Me Coumba Seye Ndiaye Avocat Au Barreau Du Sénégal

Un des plus talentueux Enseignants de la Faculté des Sciences Juridiques et Économiques de l’Université de Dakar, de l’époque !
Professeur Émérite, qui a formé plusieurs générations de brillants juristes en Afrique.
Nous devons lui rendre un Hommage appuyé.
Qu’il repose en paix dans la belle ville De Cagnes -Sur- Mer.
Nos sincères condoléances à notre Maître , brillante Avocate, Doyenne du Barreau du Sénégal, sa sœur Me Eugénie Issa Sayegh, et à toute sa famille.

06/11/2019 12h26 par Inès Feviliye

Mes sentiments émus pour le professeur Joseph Issa-Sayegh avec lequel j'ai travaillé pour une publication, qui a contribué à la promotion de ma Revue Congolaise de droit et des affaires. Un grand hommage pour son oeuvre immense en vue de la création, la promotion et le développement du droit OHADA. Que son âme repose en paix.

06/11/2019 09h58 par Constant Cess

Une très grande perte
Que son âme repose en paix

06/11/2019 09h01 par Abdoulaye

Que son âme repose en paix

05/11/2019 17h10 par Weinkam Marine Harlette

Nos sincères condoléances à la famille du professeur Issa-Sayeh. Nous l'avons connu par ses grands écrits scientifiques, nous manifestons une grande tristesse face sa mort à cause du manque qu'il laisse dans l'évolution du monde juridique. Mais il reste et demeure immortel par son apport inestimable sur le plan scientifique. Grand prof, nous vous disons au-revoir.

05/11/2019 08h15 par Rolande Oulaye

C'est avec une grande tristesse que je présente mes condoléances à la famille du Professeur et à l'ensemble des juristes. J'ai eu l'honneur de l'avoir comme enseignant au DESS Droit des affaires à Abidjan. Une grande perte. Paix à son âme.
Rolande Alladia

04/11/2019 19h57 par Cyrille Kuadjo Johnson

Professeur émérite aux Universités de Dakar et de Nice, Le Professeur Joseph Issa-Sayegh était mon professeur, mon maître et mon ami. Il m’a tout donné dans ma carrière de Conseiller juridique et d’Enseignant associé, particulièrement en droit OHADA.
Avec émotion, je lui rends hommage en m’inclinant devant ses qualités d’universitaire très intelligent et prolifique, sa générosité hors norme, et sa résilience dans l’adversité.
Mes condoléances et pensées affectueuses à son épouse Michèle, à ses deux enfants et leurs familles respectives.
Mes condoléances au Président d’honneur et à la Présidente de l’UNIDA, aux membres du Comité Scientifique et au webmaster du site www.ohada.com

Cyrille Kuadjo Johnson
Ancien assistant du
Professeur Joseph Issa-Sayegh

04/11/2019 18h02 par Paul

Toutes mes condoléances à sa famille éplorée et bon courage à sa femme et ses enfants.
Que l'âme du Professeur Joseph Issa-Sayegh repose en paix, que la terre lui soit légère.

04/11/2019 16h10 par Abraham Zeini. Mediateur Formateur

Le Professeur Joseph ISSA-SAYEGH était un être très attachant et d'une humanité rare..J'ai toujours apprécié son intelligence exceptionnelle et sa grande lucidité.

04/11/2019 16h05 par Maryse Raynal

L’importance du Professeur Issa-Sayegh dans toutes les étapes de l’OHADA a été considérable.
D’abord dans sa mise en place auprès et sous la direction du Président Kéba Mbaye, puis dans son évolution, sa consolidation et son rayonnement.
Je suis très honorée d’avoir eu le privilège et le plaisir de travailler à maintes reprises , dans le cadre de l’OHADA, avec cet homme éperdument convaincu de la vitalité, de la force et du rayonnement de l’Afrique même au-delà du continent.
L’OHADA perd aujourd’hui une grande figure.

J’adresse toutes mes condoléances aux membres de sa famille et à tous les êtres qui lui étaient chers .

Maryse Raynal

04/11/2019 15h43 par Rosa Sarr

Toutes mes condoléances à la famille du droit...il fut un de mes professeurs ..paix à son âme.

04/11/2019 12h52 par Djibril Camara

Nous ne nous lasserons pas de lui rendre hommage, le Pr ISSA SAYEGH était un homme bien, Un grand acteur de la promotion du droit.
Nous regretterons toujours la perte éternelle d'une telle personne.
Paix à son âme, Que la terre lui soit légère !

04/11/2019 12h46 par Bakary Sadio

Bissimilahi .Alhamdoulilahi. Nos condoléances à vous et à la famille éplorée. Qu'ALLAH SWT l'accueille en son paradis celeste.

04/11/2019 11h29 par Joseph Kadhoro Kagenyi

Je compatis sincèrement à la douleur qui touche la famille du Professeur Joseph Isaa-Sayegh et l'OHADA aujourd'hui.
Aucun mot ne serait suffisant pour exprimer le chagrin causé par cette disparition et rien ne saurait l'apaiser.
"Dans les coeurs des praticiens, il demeure!"

04/11/2019 10h45 par Léandre Oliko Groga

C'est avec une grande consternation que je viens d'apprendre le décès de l'éminent Professeur Joseph ISSA-SAYEG; c'est une grande perte pour tous les juristes d'Afrique, c'est une grande perte pour toute l'Afrique, toutes mes condoléances à sa famille biologique et au monde du Droit, reposez en paix, Professeur, vous avez combattu le bon combat!

Léandre OLIKO, ex étudiant à la faculté de Droit de L'Université d'Abidjan-Coccody.

04/11/2019 10h40 par Mouhamadou Lamine Fall

C'est avec une grande tristesse que j'ai appris le décès du Professeur J. Issa-Sayegn dont j'ai été l'étudiant à a Faculté de droit de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar(Promotion 1976-1980). J'ai été marqué par son immense savoir, sa parfaite maîtrise du droit en général, et surtout par le calme légendaire dont il il faisait preuve pendant les cours, qui frisait parfois la nonchalance. Un grand Monsieur est parti!
Toutes mes condoléances!

04/11/2019 10h32 par Oumar Ngalla Cisse

Une très grande perte pour le Droit et plus particulièrement pour les amoureux du Droit des Affaires. Je m'associe à cette tristesse et présente mes sincères condoléances à sa famille et à la famille OHADA. Paix à son âme.

04/11/2019 10h08 par Mooumouni Dady Fatoumata

Mes sincères condoléances à la famille éplorée du de l'illustre disparu et à toute la famille OHADA.

04/11/2019 08h56 par Kabote Ka Babunga

Nos sincères condoléances à la famille du Professeur Joseph Issa-Sayegh et à la grande famille OHADA.

04/11/2019 08h56 par Maxim Coulibaly

Bonjour. Vous avez tout dit sur cet homme, ce grand juriste. Mes condoléances les plus attristées à la famille de l'homme, à l'UNIDA et à tous les juristes.

04/11/2019 08h55 par Anderson Maliani

Au non de ma famille et au mien propre, je présente mes sincères condoléances à la famille biologique de l'illustre disparu et à toute la famille OHADA.

Que l'âme de notre cher professeur repose en paix.

Que le bon Dieu l'accueille dans son royaume de gloire.

04/11/2019 08h54 par Alain Ndjibu

Mes condoléances à la famille de l'illustre disparu.

04/11/2019 07h29 par Pascale Idima Du Gabon

Toutes mes sincères condoléances à la famille et une grande perte pour le monde juridique

04/11/2019 00h18 par Arlette Boccovi

Profond respect pour l'oeuvre du Professeur Issa-Sayegh! Le seul et réel hommage que nous puissions lui rendre est de poursuivre ses actions de collecte et de commentaire de décisions de justice à travers les 17 Etats membres.

03/11/2019 20h58 par Kounouewa Magrake Neville

Profond respect à l'âme du disparu. Un grand scientifique sinon le plus grand de notre époque s'en est allé. Nous ne t'oublierons jamais.

03/11/2019 09h19 par Me Eric Nzuzi A Lukeni

Profondément attristé.

03/11/2019 05h12 par Pr Ngnintedem

Un Baobab est vraiment tombé
Quelle perte pour note droit
Que son âme repose en paix et que nos ancêtres africains l'accueil dans on nouveau monde

02/11/2019 19h10 par Emile Mutso

Mes condoléances c'est une grande perte pour l'Afrique tout entière.

02/11/2019 19h09 par Nadjwa Raymond Marco

Nous déplorons cette grande perte pour notre famille du droit .

Mes sincères et profondes condoléances pour sa famille propre

Qu'il repose en Paix

02/11/2019 19h08 par Vincent Bile

C'est avec une vive émotion que j'apprends le décès de notre Maître, le Professeur ISSA SAYEGH. Ce qui n'a pas été dit de lui, c'est que cet éminent Professeur avait été sollicité pour booster la recherche pour le 3ème cycle et la thèse unique au niveau de la Faculté de Droit de l'Université d'Abidjan. C'est ainsi que j'ai eu l'insigne honneur de bénéficier de son encadrement pour le DEA au titre de l'année académique 1996-1997. C'est d'ailleurs grâce à lui que les Etudiants de cette époque avaient pu produire des mémoires de qualité pour les avoir aidé à se procurer de la documentation auprès des Universités de Nice et de Bordeaux.
Je m'incline avec révérence devant la mémoire de cet immortel éminent homme de droit!

02/11/2019 17h29 par Ladji Brahima Cisse

Chère PATRICIA

J'ai lu avec grand intérêt ton émouvant message sur le décès du professeur ISSA SAYEGH. Comme tu l'as si bien relevé, la communauté des juristes vient de perdre un monument du droit, un érudit, une icône de la science juridique.

N'ayant pas eu la chance de l'avoir comme professeur, je note cependant que les étudiants de ma génération et même ceux d'avant vouaient un profond respect pour lui. Il y avait une sorte d'unanimité sur sa personnalité, chaque fois qu'on évoquait son nom à la faculté de droit.

Je m'associe à ta peine et à celle de millier de juristes dans le monde qui ont pu bénéficier de ses enseignements.

L'œuvre qu'il laisse est immense, il appartient désormais aux juristes d'affaires de poursuivre sa mission sinon de maintenir la flamme du savoir juridique qu'il a allumé en chacun d'entre nous.

Le très respecté professeur BARTHELEMY MERCADAL, secrétaire général de l'IDEF, dans son message témoignage qu'il a bien voulu m'adresser à la faveur de cette triste nouvelle ne dit pas autre chose :

« Cher Monsieur Cissé,

J'apprends avec émotion par votre message le décès de mon collègue Joseph Issa-Sayegh que j'ai souvent rencontré au cours de 20 dernières années.

Il a réalisé une œuvre remarquable en rassemblant sur le site d'Unida tant de décisions de justice. L'IDEF lui est particulièrement redevable. Sans cet apport, le Code annoté de l'OHADA n'aurait jamais pu voir le jour.

Si cette action de collecte n'est pas poursuivie, la connaissance du contentieux de l'OHADA sera affectée car le contentieux qui se déroule devant les cours d'appel restera inconnu... »

Tout en présentant nos sincères condoléances à la famille biologique de l'illustre disparu, aux membres de l'UNIDA et à la communauté des juristes d'affaires, nous restons convaincus que le professeur ISSA SAYEGH fait désormais parti des IMMORTELS, dont l'œuvre et les actions resteront à jamais gravés dans la mémoire et la conscience collective.

Vous remerciant de votre aimable attention

CISSE LADJI BRAHIMA
Président du RIJAF

02/11/2019 12h52 par Me Laurent Sumaili

Je me souviens que ses articles m’ont servi de base dans la rédaction de mon travail de fin cycle et de mon mémoire de licence! Un scientifique hors norme. Concis dans ces analyses et ces critiques, objectifs dans les pistes de solutions qu’il propose sur l’efficacité du droit Ohada! Condoléances à toute la famille scientifique à qui il va vraiment manquer!

02/11/2019 12h18 par Me Marco Raymond Président Huissiers Comores

C'est une grande perte pour le droit Ohada ; pour nous , juristes !!!!!
Nos très sincères condoléances à la famille de notre cher professeur .

Que DIEU le couvre de toute la bénédiction.
Qu'il repose en Paix

02/11/2019 12h12 par Matar Diagne Emdy

Quelle triste nouvelle... j'ai eu l'honneur de côtoyer le Professeur Issa Sayegh dans le cadre de DESS Droit des affaire de l'Université Nationale de Côte d'ivoire. de lui, je retiens deux valeurs qui guident aujourd'hui toute ma carrière: humilité et modestie. ma douleur est d'autant plus grande que après l'université, je n'ai jamais eu l'occasion de le revoir. Dieu a fait son oeuvre, qu'il en soit ainsi .
reposez en paix cher maître

02/11/2019 04h27 par Styvel Faudey-massembo

Merci Professeur Issa-Sayegh pour votre pierre à ce grand édifice. Toutes mes condoléances à la famille tant physique que spirituelle.

Reposez en Paix CHAMPION

02/11/2019 02h55 par François-xavier Nathane-man Yimou Nassandja

Au nom de mes collègues auditeurs de master droit privé fondamental promotion 2018-2020 dénommée "Master Promotion Doyen SANTOS, au nom des collègues des autres masters de la Faculté de droit de l'université de Lomé et en mon nom personnel, je présente nos sincères condoléances à la famille et à tous les proches de ce Professeur qui a tracé le chemin aux juristes de notre continent.
Nous espérons pouvoir le connaître davantage à travers cette vaste bibliographie qu'il a su construire de sa propre réflexion pour nous.
Qu'il repose en paix!

01/11/2019 20h48 par Maniga Singo Rahim

Mes sincères condoléances à toute l'équipe et surtout à la famille endeuillée

01/11/2019 19h07 par François Mikeba

Que dire pour cette disparition de l'un des rares que l'Afrique nous a produit !!!!!

De cette sécheresse verbale, je constate, cependant , qu''il me reste immortel à travers sa plume .

Requiescas in pace.

01/11/2019 18h41 par Gwladys Adde

Cette nouvelle est terrible et j'ai mal.
Le Professeur ISSA sayegh a été mon Enseignant en droit des sûretés en licence de droit à l'UIBA dans le temps ESID (Abidjan- Côte d'Ivoire), en 2005.
C'est par la passion dans son Enseignement que j'ai aimé lire les actes uniformes et pris l'engagement personnel d'obtenir un Doctorat en droit.
Pour moi c'est une légende et je souhaite mes vives condoléances à toute la famille du droit en Afrique et surtout à sa famille biologique.

01/11/2019 14h05 par Ndeye Coumba Camara

Nous étudiants de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar nous présentons nos condoléances à la famille ainsi qu'à l'UNIDA PAIX À SON ÂME

01/11/2019 13h25 par Parfait Dihoukamba

Nous sommes Parfait DIHOUKAMBA, Coordonnateur National du REPALEAC-CONGO et nouveau membre
Expert OHADA-Congo Brazzaville, à Douala-Cameroun pour participer à l'atelier préparatoire de la journée du 18 decembre 2019 du collège de la socièté civile du PFBC, chapoté par la CEFDHAC sous régionale. Le président Louis Roger ESSOLA ETOA nous a donné le triste message de la disparition tragique d'un grand expert africain qui nous à quitté depuis la journée du 30 Octobre 2019. Les participants ont alors observé une minute de silence en sa mémoire par une coute prière.

Les reseaux nationaux du REPALEAC par ma voix, compatissent avec leurs collègue du REPALEAC RCA et partagent avec toute l'Afrique une mémoire de l'illustre disparu.
Que votre âme repose en paix.

01/11/2019 11h32 par Diatta

Que la terre lui soit lègère

01/11/2019 11h09 par Marcel Fontaine

Je suis profondément triste d'apprendre le départ de Joseph Issa-Sayegh. L'Afrique perd un grand juriste qui a beaucoup contribué au développement du droit, en particulier dans le contexte de l'OHADA. Personnellement, je garde un souvenir reconnaissant de l'accueil qu'il m'a réservé et du temps qu'il m'a consacré en 2003 : lorsque je commençais mes consultations auprès d'une centaine de juristes des pays de l'OHADA en vue d'orienter l'avant-projet d'Acte uniforme sur le droit des contrats, le très heureux hasard a voulu qu'il ait été mon premier interlocuteur. J'ai pu ainsi bénéficier au départ de ses connaissances et de ses conseils, ainsi que de sa grande amabilité (le soir, il a tenu à m'initier à la cuisine sénégalaise, dans un bon restaurant de Dakar). Je regrette beaucoup sa disparition, et j'adresse toutes mes condoléances à ses proches.

01/11/2019 10h52 par Patricia Amand

Ma surprise est à la hauteur de ma peine, car j'ignorais que le Pr Issa Sayegh souffrait d'une grave maladie et j'apprends son décès de façon brutale et inattendue.

Un grand homme s'en est allé. J'ai eu l'honneur d'être son élève au cours de Propriété Intellectuelle du Dess de droit des affaires de l'université d'Abidjan.

Issue de la promotion 2000, je n'oublierai jamais cette phrase qu'il m'a dite en me remettant la meilleure note jamais obtenue dans mon cursus universitaire et je cite : "c'est la première fois que je mets une telle note à un étudiant" !

Que son âme repose en paix!

Patricia Amand

01/11/2019 10h52 par Maître Aka Innocent Kouacou

Chers tous, c'est avec une grande peine que j'apprends le décès de notre éminent Professeur et maître Issa-Sayegh. Au delà de notre consternation, je voudrais toutefois préciser qu'il n'a pas vécu en vain parmi nous. Son départ vers l'autre côté de la vie doit nous inspirer à poursuivre son œuvre et attaquer avec brio tous les challenges actuels et à avenir afin que depuis là où il se trouve il soit fier de nous... un Monument du Droit s'en est allé après avoir brillamment et éloquemment accompli sa mission pour cette vie. Que son âme repose en paix et qu'il connaisse la joie et tout le bonheur éternel.

Maître Aka Innocent KOUACOU

01/11/2019 10h46 par Epiphane Kouassi Aboh

Mes condoléances les plus attristées à vous.

01/11/2019 10h45 par Hatub Hassani

Nous sommes à Dieu et vers lui nous retournons.

Paix à son âme et mes condoléances à sa famille et L'UNIDA.

01/11/2019 10h45 par Leonel Christophe

Reposez en paix professeur. Dire que je me suis inspiré de vous pour rédiger mon mémoire.

01/11/2019 10h44 par Alexandre Loko

Attristé par cette perte, je témoigne de ses œuvres ayants booster le droit des affaires dans notre espace communautaire.

Je présente ainsi mes condoléances à tous !

01/11/2019 10h44 par Mamadou Mbaye

Grosse perte pour le monde du droit des affaires de manière générale et pour les nombreux praticiens du droit dont moi-même qui fûts un des étudiants qui ont la chance de recevoir ses lumières aussi bien en année de licence que de maîtrise en droit privé des affaires.

Je m'incline devant sa mémoire.

Mamadou Mbaye

01/11/2019 10h42 par Makenga Floribert

Mes condoléances le plus attristées à la famille professeur ISSA-SAYEGH.

Que son âme repose en paix

01/11/2019 10h42 par Djoro Fof

Que son âme réponse en paix.

01/11/2019 10h42 par Freddy B.

Toutes mes sincères condoléances !

01/11/2019 10h41 par Yessonguidio Yacou Coulibaly

Condoléances. Que son âme repose en paix

01/11/2019 10h41 par Kitembo Patrick

Nos condoléances à toute la famille UNIDA.

01/11/2019 10h41 par Oumarou Guibila

Mes condoléances les plus attristées à la famille !

Que son âme repose en paix.

01/11/2019 10h40 par Mamadou Niang

Bonjour,

Je vous présente mes condoléances les plus attristées.

Bien à vous

01/11/2019 10h39 par Fall Oumou Khary

Mes sincères condoléances. Que le tout puissant l'accueille dans son paradis céleste.

01/11/2019 10h16 par Francklin Lukanu

C'est avec un grand émoi que je viens d'apprendre la disparition de cet éminent professeur. Il nous a précédé dans la lumière éternelle.
Son œuvre immense, quant à elle, dépassera les temps et inspirera encore nombre de doctrinaires tant pour les articles, pour les mémoires que pour des thèses ou toute autre recherche sur le droit communautaire. Donc son nom sera pérennisé à travers ceux qui l'ont connu et ceux qui le connaîtront via les parfums exquis des papyrus.

Ainsi donc, sur ce fils de notre continent, sur cet homme de l'humanité, j'implore paix et repos mérité. Que les grands savants du droit qui l'ont précédé, l'accueillent dans leur cercle et qu'ils le canonisent.

À sa famille biologique, à sa famille scientifique, à ses amis et connaissances, je présente mes sincères condoléances.

F.L

01/11/2019 08h50 par Mbaibe Dj Nicéphore

Aucun mot n'est suffisamment correct pour exprimer la tristesse dans laquelle cette disparition me plonge.

Que son âme repose en paix !

01/11/2019 07h43 par Carec

Nos condoléances à la famille du professeur, soyez fortifié en Dieu.

01/11/2019 07h25 par Saran Kaba

Repose en paix cher professeur.

01/11/2019 02h24 par Safietou

Que son âme repose en paix.

01/11/2019 00h31 par Sandrine

Que son âme trouve le repos auprès de Dieu !

Il a mené le bon combat, et achevé sa course.

31/10/2019 23h57 par Ouattara Moussa

Que son âme puisse reposer en paix

31/10/2019 23h31 par Diddi

Quelle tristesse Toutes mes condoléances à la famille du grand maître.

Reposez en Paix Professeur

31/10/2019 22h06 par Rosie

Toutes mes condoléances puisse la terre lui être légère.

31/10/2019 22h04 par Moutari

Paix à l'âme de cet illustre professeur.

31/10/2019 21h49 par Chiaka Tanou

Mes sincères condoléances à la famille du Professeur qui aura vécu pour le monde juriste.

Paix à son âme.

31/10/2019 21h45 par Florentin

Que son âme repose en paix !

31/10/2019 21h04 par Arcel Vigloire

Recevez nos très sincères condoléances et l'expression de ma sympathie la plus profonde.

31/10/2019 21h00 par Gabriel

Toutes mes condoléances à sa famille et proches et paix à l'âme de notre illustre disparu.

31/10/2019 20h55 par Cécile Amiah

Que ton âme repose en paix Professeur. Merci pour le travail abattu pour l'harmonisation du droit des affaires en Afrique.

31/10/2019 20h47 par Moutari

Paix à l'âme de cet illustre professeur.

31/10/2019 20h25 par Philippe Gérard Diouf

Paix à son âme. Que le seigneur l'accueille dans son paradis céleste

OHADA a perdu un professeur émérite

31/10/2019 20h10 par Farabana Didier Victorien Ben-oni

Je ne vous ai jamais vu mais vos écris m'ont été d'une grande utilité dans ma formation en droit. Merci de ce que vous avez fait pour le monde juridique africain en général et la communauté ohada en particulier. Nous vous pleurons Professeur, à Dieu Professeur.

31/10/2019 20h07 par Sounon Tamou Abdou Soumaïla

Triste nouvelle vraiment. Que Dieu console la famille du défunt, et toute la communauté universitaire.

31/10/2019 18h28 par Valéry Ntwali

Triste nouvelle, malheureusement nous n'y pouvons rien. Le professeur Joseph Issa-Sayegh restera dans nos mémoires par rapport à son apport sur l'harmonisation du droit des affaires en Afrique.

Que son âme repose en paix.

31/10/2019 18h24 par Julio Neto

Condolences to all family as well the OHADA. Rest in peace.

31/10/2019 18h00 par Jean-didier Kakaly

C'est avec une immense tristesse que j'apprends le décès du professeur ISSA-SAYEGH. J'ai eu l'immense privilège de le voir diriger mon mémoire de DEA à l'Université d'Abidjan et aussi de parfaire mes connaissances juridiques notamment à l'occasion des cours et conférences qu'il a donnés. Je garde l'image d'un homme bon et très compétent, un maître. Je prie pour le repos de son âme.

Au revoir professeur.

31/10/2019 17h30 par Antoine Delabriere

Ce fut un privilège de travailler avec le Professeur Issa-Sayeg dans le cadre du Recueil PENANT ou des dossiers juridiques où il enrichissait nos raisonnements.
Son œuvre scientifique nous demeure et son rôle dans la création de l'OHADA est inestimable.
Toutes mes condoléances à sa famille.

31/10/2019 17h07 par Prisca Assako

Puisses tu reposer en paix. Merci pour cet héritage inestimable que tu nous as légué.

31/10/2019 17h06 par Gabriel Kinouani

Je l'ai connu lors des réunions des commissions nationales de l'OHADA où nous examinions les projets d'actes uniformes avant de les soumettre aux réunions des ministres pour validation.

Que Dieu ait son âme et qu'il repose en paix.

31/10/2019 16h39 par Gagne Régina

Bien que je fasse partie de la nouvelle génération d'étudiants en droit des affaires, la nouvelle du décès de l'éminent professeur Joseph ISSA-SAYEGH m'a plongé dans un abattement profond. Je ne vous ai certes pas connu, mais je réalise qu'il s'agissait de vous vous ce prestigieux doctrinaire dont les œuvres ne peuvent demeurer dans l'ombre, vous qui avez « bâti à chaux et à sable » l'OHADA, nous permettant à nous étudiants juristes, d'étudier aisément, rationnellement et efficacement un droit des affaires uniformisé.

Sachez cher Professeur, votre persévérance et vos exploits demeureront gravés dans nos esprits car ils représentent non seulement une bibliothèque, mais également une boussole pour les générations futures.

Puisse Dieu avoir le repos de votre âme.

31/10/2019 16h38 par Ibrah Yahaya Rachida

Paix à son âme.

31/10/2019 16h23 par Coulibaly Sie Aubaix

Une immense perte... Repose en paix Professeur.

31/10/2019 16h09 par Rossy Bayakissa

J'adresse mes condoléances les émues aux proches et parents de l'un des plus grands juristes que l'Afrique aura porté.
Votre apport dans le vaste projet de construction du droit communautaire africain des affaires ne sera pas oublié!
Adieu Professeur !

31/10/2019 16h07 par Mohamed Koma Diarra

Que votre âme repose en paix. Pr, tu restera gravé dans notre mémoire. Merci pour le combat.

31/10/2019 15h43 par Mze Azad

L'Afrique a perdu un Grand Homme.Le Professeur Issa-Sayegh est une grand source d'inspiration pour tous les juristes Africains.Uns seule rencontre avec laisse un souvenir indélébile.
Reposez en Paix,Professeur!!

31/10/2019 15h39 par Anahea

Paix à son âme et courage à tous et surtout la famille.

31/10/2019 15h20 par Aminata Ba

Nos sincéres condoléances . Que votre âme repose en paix Sage Homme

31/10/2019 15h09 par Geoffroy Sawadogo

Professeur, que l'immense cadeau que tu as été inspire toutes les générations futures.. Que ton âme repose en paix et que la terre te soit légère.. Tu resteras gravé dans nos mémoires. Toutes mes condoléances à la famille éplorée.

31/10/2019 15h02 par Signan Essowèdeou

Toutes mes condoléances à sa famille,
que son âme repose en paix.

31/10/2019 14h55 par Sonia Ananga

Très douloureusement émue d'apprendre cette regrettable nouvelle. Je ne l'ai certes connu qu'à travers ses écrits mais c'était là une personnalité marquante et dont le décès créera un vide certain au sein de la communauté scientifique et juridique africaine. Vas et Reposes en paix Grand Homme!

31/10/2019 14h55 par Siga Camara

Bonjour

Paix à son âme. Toutes mes condoléances les plus attristées

Cordialement

31/10/2019 14h55 par Gaouri Koffi Kassien Serge

Repose en paix éminent Maître. Fier d'avoir parcouru vos innombrables œuvres. Que Dieu fortifie votre famille.

Yako à tous

31/10/2019 14h48 par Martin Dogo

Toutes mes condoléances les plus attristées à la famille, aux amis et aux collègues de ce Professeur émérite.

Son immense oeuvre pour l'OHADA restera à jamais inoubliable.

Paix à son âme.

31/10/2019 14h48 par Fadaz Sourou

Qu'il repose en paix. Il a mené le bon combat. Daigne le Tout Puissant agréer son âme!

31/10/2019 14h45 par Audry Mezol

Un Grand s'en est allé... Que la terre de nos ancêtres lui soit douce et légère... Espérant par ailleurs que la succession capitalisera les acquis scientifiques, cet énorme héritage qu'il nous a légué.

31/10/2019 14h43 par Marwell J.

Nous déplorons sincèrement le départ de ce grand monument du savoir. C'est Dieu qui donne et C'est Dieu qui reprend. Toutes nos sincères condoléances à la Famille si durement éprouvée.

R.I.P Grand Maître

31/10/2019 14h35 par Daouda Bakayoko

Une grande perte pour l'OHADA.

31/10/2019 14h33 par Aboudramane Ouattara

Mon directeur de mémoire et de thèse a tiré sa révérence.
Un Grand Monsieur, dans tous les sens du terme.
Il fut pour moi un maître, un père, un repère, tout simplement.
Une pensée émue pour ses enfants et, surtout, sa charmante épouse qui l'a toujours soutenu dans ses épreuves et dans cette longue maladie qui a eu raison de son corps, mais pas de son âme ni de sa pensée féconde et vivifiante qui continuera, éternellement, d'édifier et d'émerveiller des milliers de générations de juristes et de non juristes.
Repose dans la Paix et la Joie du Miséricordieux, cher maître.
De profundis...

31/10/2019 14h23 par Sekou Maouloud Koita

Nous appris avec regret le décès du Professeur Joséph Issa-Sayegh. Par plume, l'ensemble des étudiants du Master Droit privé de l'Université Général Lansana Conté Sonfonia Conakry, pour qui ont l'honneur de bénéficier des enseignements du Professeur, présentent leurs condoléances les plus attristées à sa famille biologique et de l'association UNIDA. Nous continuons les œuvres pour le rayonnement toujours grand du droit OHADA. Paix à son âme !
Docteur Sékou Maouloud Koïta, Directeur du Master droit privé UGLC-SC.

31/10/2019 14h01 par Félicité Sawadogo

Toutes mes condoléances et que votre âme repose en paix. Vos œuvres ne disparaîtront jamais Professeur Joseph ISSA-SAYEGH.

31/10/2019 13h57 par Maryse Bohoussou

C'est une très grande perte pour le monde du droit en général et particulièrement pour l'Afrique, tant dans l'enseignement et la recherche, que pour les praticiens dont je suis, qui ont bénéficié de son travail et de son savoir et continuent de s'en servir au quotidien.
Une grande peine m'anime parce que j'ai manqué de saisir l'opportunité de travailler avec lui personnellement quand il m'en a donné l'occasion. Malgré sa maladie, il a longtemps continuer d’œuvrer.
Il restera dans mon souvenir un homme simple, ouvert, attentif et courageux.
Que le Seigneur le reçoive auprès de lui.
Reposez en paix Professeur.

31/10/2019 13h55 par Aadama Seen

Une sommité du droit OHADA s'en va. Quelle perte!
Paix à son âme.

31/10/2019 13h34 par Ahmed Bamba

Triste est la nouvelle, la grande faucheuse nous a encore pris une figure emblématique de la sphère droit des affaires. Toutes mes condoléances à la famille du professeur, ainsi qu’à la communauté universitaire.
Reposez en paix professeur!

31/10/2019 13h27 par Kevin Aboli Kouadio

Une bibliothèque qui brûle encore

31/10/2019 13h24 par Mathieu François

Que cet excellent professeur repose en paix.

31/10/2019 13h24 par Khalifa Ababacar Sarr

Que son âme repose en paix. Je ne l’ai pas connu en tant que personne, mais j’ai eu à lire certains de ses écrits.

Toutes mes condoléances.

31/10/2019 13h23 par Ane Marius Kouadio

Mes sincères condoléances à la famille biologique du Professeur Issa-Sayegh ainsi qu'à toute la communauté universitaire, qui vient de perdre une si grande figure emblématique du droit des affaires !

31/10/2019 13h23 par Gael Stevy Moussavou

Une véritable bibliothèque qui brûle. Sincères condoléances à la famille de l'illustre disparu.

31/10/2019 13h22 par Baby Kimbangi

Mes très sincères condoléances à famille.

31/10/2019 12h50 par Magloire Essama

Une grande perte pour le monde scientifique. Par tes oeuvres laissées à la postérité, vous vivrez Professeur.

Mes condoléances à sa famille et à toute la communauté des sciences juridiques.

31/10/2019 12h35 par Bopda Donastien

J'ai particulièrement bénéficié des excellents écrits du Grand Professeur et suis personnellement affecté par son décès.
Condoléance à sa famille biologique et à la communauté juridique qui perd un brillant juriste de grand calibre.

31/10/2019 12h31 par Kouassi Franck Hervé

Au nom du CENTRE THEMIS OHADA, adressons nos condoléances les plus attristées à la famille de l'illustre défunt, à l'Unida et à l'ensemble de la communauté scientifique africaine et international.

Saluons la mémoire du Grand Professeur et disons Honneur et gloire à celui qui a mené le bon combat et nourri de son Savoir plusieurs générations d'étudiants !

31/10/2019 12h29 par Yacouba Soumana

Une immense perte pour le monde entier en général et pour la famille des juristes africains en particulier.

Son esprit et son talent resteront à jamais gravés dans nos mémoires.
Puisse Dieu lui accorder son paradis éternel.

Amen.

31/10/2019 12h22 par Lamine Ndiaye

BIRAGO DIOP, LE SOUFFLE DES ANCETRES (DU RECUEIL LEURRES ET LUEURS, 1960, ÉD. PRÉSENCE AFRICAINE)
[1] [2, SUITE]
Ecoute plus souvent Ecoute plus souvent
Les choses que les êtres, Les choses que les êtres,
La voix du feu s'entend, La voix du feu s'entend,
Entends la voix de l'eau. Endents la voix de l'eau.
Ecoute dans le vent Ecoute dans le vent
Le buisson en sanglot : Le buisson en sanglot:
C'est le souffle des ancêtres. C'est le souffle des ancêtres.
Ceux qui sont morts ne sont jamais partis Il redit chaque jour le pacte,
Ils sont dans l'ombre qui s'éclaire Le grand pacte qui lie,
Et dans l'ombre qui s'épaissit, Qui lie à la loi notre sort.
Les morts ne sont pas sous la terre Aux actes des souffles plus forts
Ils sont dans l'arbre qui frémit, Le sort de nos morts qui ne sont pas morts;
Ils sont dans le bois qui gémit, Le lourd pacte qui nous lie à la vie,
Ils sont dans l'eau qui coule, La lourde loi qui nous lie aux actes
Ils sont dans la case, ils sont dans la foule Des souffles qui se meurent.
Les morts ne sont pas morts.
Dans le lit et sur les rives du fleuve,
Ecoute plus souvent Des souffles qui se meuvent
Les choses que les êtres, Dans le rocher qui geint et dans l'herbe qui pleure. La voix du feu s'entend, Des souffles qui demeurent
Entends la voix de l'eau. Dans l'ombre qui s'éclaire ou s'épaissit,
Ecoute dans le vent Dans l'arbe qui frémit, dans le bois qui gqmit,
Le buisson en sanglot: Et dans l'eau qui coule et dans l'eau qui dort,
C'est le souffle des ancêtres. Des souffles plus forts, qui ont prise
Le souffle des morts qui ne sont pas morts,
Le souffle des ancêtres morts Des morts qui ne sont pas partis,
Qui ne sont pas partis, Des morts qui ne sont plus sous terre.
Qui ne sont pas sous terre,
Qui ne sont pas morts. Ecoute plus souvent
Ceux qui sont morts ne sont jamais partis, Les choses que les êtres....
Ils sont dans le sein de la femme,
Ils sont dans l'enfant qui vagit,
Et dans le tison qui s'enflamme.
Les morts ne sont pas sous la terre,
Ils sont dans le feu qui s'éteint,
Ils sont dans le rocher qui geint,
Ils sont dans les herbes qui pleurent,
Ils sont dans la forêt, ils sont dans la demeure,
Les morts ne sont pas

31/10/2019 12h11 par Goita

Paix à son âme. Que Dieu, l'Unique Maître du Monde l'accueille dans son paradis Éternel. Dors en paix une fois de plus mon Prof.Amen

31/10/2019 12h08 par Ousseni Tamboura

Même si la mort est toujours attendue, elle demeure une pilule difficile pour les humains. Je ne connais le Pr que par le biais de ses travaux que j'ai largement exploité dans mes recherches de thèse de 2014 à 2016, je dois ainsi à sa famille scientifique et biologique mes sentiments de profonde tristesse et ma solidarité en ces moments de douleurs. Pr Issa-Sayegh, vous avez fait votre part de combat pour l'Afrique, reposez éternellement et en paix!

31/10/2019 12h05 par Franck K. A. Johnson

Toutes mes sincères condoléances. C'est une grosse perte pour la communauté universitaire africaine. Que son âme repose en paix.

31/10/2019 12h04 par Laurence Vanderstraete

À l’époque où j’étais encore une jeune étudiante et rédigeais un mémoire sur la future adhésion de la RDC à l’OHADA, le Professeur Issa-Sayegh a accueilli mes demandes et questions avec une telle bienveillance, une gentillesse et un professionnalisme que je n’oublierai jamais.
Il est un pilier de l’OHADA et de son rayonnement, je souhaite ainsi lui rendre hommage.

31/10/2019 11h52 par Yankhoba Isaac Ndiaye

Il m'a fait aimé la recherche pour avoir été mon directeur de thèse ; je crois pouvoir dire que j'ai été parmi ses premiers doctorants avec les professeurs Moussa Samb et Aminata Cissé Niang ; l nous a fait aimer le droit du travail et il est et restera toujours un maître ; on lui voue une reconnaissance intemporelle.
Qu'il repose en paix.

31/10/2019 11h35 par Léopold Olory-togbé

Quelle perte, quelle tristesse ! Le monde jurdique africain perd un homme de talent! Mais il restera éternellement dans nos esprits car l'oeuvre à laquelle il a participé est sans fin !
RIP
OTLCONSEILS

31/10/2019 10h54 par Trésor Avomo

C'est une grande bibliothèque qui vient de bruler, heureusement, il s'est consigné dans ses ouvrages.

Son livre Harmonisation du droit des affaires a été un de mes ouvrages et lorsqu'en maîtrise j'ai soutenu sur la supranationalité du droit communautaire africain, j'ai encore puisé dans nombre de ses articles.

Invité à faire l'harmonisation du droit gabonais avec l'OHADA, il va humblement saluer les Enseignants du droit commercial qui procédait déjà à cette harmonisation.

Ce fut un grand homme.

31/10/2019 10h40 par Madsette

Que son âme repose en paix et condoléances les plus attristées à toute la famille biologique et OHADA.

31/10/2019 10h33 par Toé Jean Yado

Puisse le Pr. Joseph Issa-Sayegh reposer en paix. Il le mérite sûrement, lui qui a tant donné du savoir juridique et de lui-même pour la promotion du droit et pour le développement du continent africain. Merci à lui en particulier pour ses cours de droit commercial et de droit des transports dont j'ai bénéficié en 1972 et 1973 à l'Université de Dakar.