preloader

Actualité

photo

OHADA / Congo / Cour des comptes : les contrôleurs formés au nouveau système comptable de l'OHADA, du 24 septembre au 9 octobre 2019 à Brazzaville

  • 26/09/2019
  • 2620
  • Aucun commentaire

photoLes cadres et agents de la Cour des comptes et de discipline budgétaire participent, du 24 septembre au 9 octobre, à Brazzaville, à un atelier de perfectionnement sur le système révisé de l'Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA).

Les participants vont acquérir des connaissances notamment sur l'évolution en matière de droit comptable et système comptable OHADA ; les principes généraux du droit pénal et infractions comptables ; enfin les notions d'audit, de gestion et de dépenses fiscales.

« On va s'atteler sur la comptabilité générale, notamment des éléments nouveaux en faisant référence aux anciens points supprimés pour voir ce qui a réellement changé. La version révisée a apporté plus de clarté et de fiabilité dans l'information financière, un élément important dans la prise de décision », a indiqué le formateur, Yvon Zebo.

Présidant les travaux d'ouverture, le premier président de la Cour des comptes, Charles Emile Apesse, a déclaré : « La Cour des comptes et de discipline budgétaire, en tant qu'institution supérieure de contrôle de l'Etat, est un maillon essentiel de cette chaîne de gestion éthique des finances publiques. Elle se doit donc de se doter d'un personnel qualifié, suffisamment outillé en vue de l'atteinte de ses missions ».

Invitant les participants à profiter de cet atelier pour s'armer efficacement de connaissances utiles à l'exécution de leurs multiples tâches, le présidant de la Cour a affirmé que cette formation permettra aux cadres de son institution d'intérioriser la discipline comptable au même titre que les autres membres de l'espace OHADA.

Précisons que cet atelier est organisé par le projet des réformes intégrées du secteur public, cofinancé par le Congo et la Banque mondiale (BM), et placé sous la tutelle du ministère du Plan, de la statistique et de l'intégration régionale.

« Cet atelier est le premier d'une longue série puisqu'au titre du projet, le concours de la BM permettra durant les deux années de son exécution d'améliorer les conditions au niveau de la Cour des comptes, surtout de leur professionnalisation », a conclu le chargé de missions auprès de la ministre du Plan, Valery Babackas.

Lopelle Mboussa Gassia
Source : www.adiac-congo.com

Laisser un commentaire