preloader

Actualité

photo

Première édition au Burundi de la Journée du droit

  • 05/10/2023
  • 806
  • Aucun commentaire

Organisée dans le cadre de la « Journée du droit » par le Club OHADA (Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires), les cabinets Rubeya & co-advocates et Percussimo et l'Ambassade de France au Burundi, une conférence sur le thème « Droit des affaires au Burundi : enjeux et perspectives » s'est tenue le mardi 2 octobre à l'Institut français du Burundi (IFB). La salle de spectacle de l'IFB a accueilli un public nombreux pendant trois heures et demie d'interventions et de débats, avec quatre spécialistes de la question.

Cet évènement a vu la participation de l'Ambassadeur de France au Burundi, Jérémie Blin, du représentant du Vice-président de la République du Burundi, M. Arnaud Irakoze, du Premier vice-gouverneur de la Banque de la République du Burundi, M. Désiré Musharitse, de chercheurs, de professionnels du droit, de plusieurs cadres et d'élus du pays.

Dans son allocution, l'Ambassadeur de France est revenu sur l'opportunité de l'adhésion du Burundi à l'OHADA : « La volonté des Etats membres est de créer un cadre juridique sécurisant pour les investisseurs nationaux et internationaux en adoptant des règles communes de droit : les Actes Uniformes. En trente ans, l'OHADA s'est imposée comme un modèle original d'intégration juridique africaine, visant à faire du droit un levier de progrès économique et social ».

Des panélistes et intervenants sont revenus sur l'importance d'améliorer le climat des affaires au Burundi pour favoriser le développement du secteur privé et attirer des investissements étrangers. A ce titre le ministère burundais de la Justice a lancé le 20 septembre dernier un appel à manifestation d'intérêt pour une étude sur l'intégration juridique régionale, sur financement de l'Agence française de développement.

D'autres panélistes et intervenants sont revenus sur l'importance d'améliorer le climat des affaires au Burundi pour favoriser le développement du secteur privé et attirer des investissements étrangers. A ce titre le ministère burundais de la Justice a lancé le 20 septembre dernier un appel à manifestation d'intérêt pour une étude sur l'intégration juridique régionale, sur financement de l'Agence française de développement.

La conférence intervient une semaine avant la deuxième participation d'une délégation de 3 étudiants juristes burundais, avec l'appui de l'ambassade de France, au concours international Génies en herbe de l'OHADA, qui se tiendra du 9 au 13 octobre à Kinshasa. La 14e édition de ce concours, qui réunit des jeunes venues d'une vingtaine de pays, coïncide cette année avec la célébration de trente ans d'existence de l'OHADA.

Cette première édition de la Journée du droit est pensée sur l'exemple de la « Nuit du droit », organisée chaque année le 4 octobre en France par le Conseil constitutionnel. La Journée du droit dans le monde poursuit l'objectif de promouvoir et faire rayonner à l'étranger le droit continental, ou de tradition romano-germanique, en organisant des événements à thématique juridique mobilisant la communauté des acteurs du droit (magistrats, professions judiciaires, conseillers juridiques, universitaires, ONG, etc.)

Source : https://bi.ambafrance.org/Premiere-edition-de-la-Journee-du-droit-au-Burundi-Retour-sur-les-enjeux-face-a

Laisser un commentaire