preloader

Actualité

photo

OHADA : César Apollinaire Ondo passe la main à Esther Ngo Moutngui

  • 15/06/2022
  • 826
  • Aucun commentaire

La cérémonie de passation de charge entre la présidente entrante de la Cour Commune de Justice et d'Arbitrage (CCJA) de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), Esther Ngo Moutngui et le président sortant César Apollinaire Ondo s'est tenue le jeudi 09 juin 2022 dans un hôtel à Abidjan Cocody Riviera-Golf.

Au cours de cette cérémonie, Esther Ngo Moutngui, présidente de la Cour Commune de Justice et d'Arbitrage (CCJA) de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), a indiqué que l'objectif de l'OHADA est le développement économique et la protection des droits humains dans les pays membres. « Les axes fondamentaux, ce sont la sécurisation des investissements des investisseurs, la sécurisation des États-membres parce que l'objectif premier de l'OHADA, c'est le développement économique et la protection des droits humains dans les pays membres », a-t-elle expliqué.

Par ailleurs, Mme Moutngui a expliqué que la cour commune a pour rôle de protéger les investissements, mais aussi protéger les États-membres afin que le développement se fasse de manière légale.

Un mandat de trois ans non-renouvelables à la tête de la cour de justice de l'OHADA

Élue le 26 avril 2022, à la tête de la présidence de la Cour Commune de Justice et d'Arbitrage (CCJA) de l'OHADA par les autres juges à la tête de la cour, Esther Ngo Moutngui va préparer et présider les audiences de la cour dont elle a désormais la charge de gérer le personnel. Ainsi, durant ces trois ans que durera son mandat, elle va diriger les équipes pour mener à bien ses missions en facilitant les échanges et des investissements, la garantie de la sécurité juridique et judiciaire des activités des entreprises. Au cours de l'exercice de sa fonction, elle prévoit de redéfinir les textes de l'OHADA parce que, selon elle, ceux qui sont là, ont été adoptés en 1987. Et, aujourd'hui, il s'agit de voir quelle est leur application et se projeter.

« Nous avons réussi à passer le flambeau au moment où il le fallait »

Le président de la Cour Commune de Justice et d'Arbitrage (CCJA) de l'OHADA, César Apollinaire Ondo a encouragé la nouvelle présidente pour son élection à la tête de cette institution. Aussi, il a signifié qu'il a réussi à passer le flambeau au moment où il le fallait. « Pendant les 4 ans que nous avons passés à la tête de cette institution, nos missions ont consisté à assurer l'application et l'interprétation du traité de l'OHADA et des actes dérivés qu'on appelle les actes uniformes des règlements. Nous avons réussi à passer le flambeau au moment où il le fallait », a-t-il conclu.

Olivier Dion avec A. Traoré (Stagiaire) avec sercom
https://afrikipresse.fr

Laisser un commentaire