preloader

Actualité

photo1

Rapport de la cérémonie de remise solennelle de Codes verts à la bibliothèque de l'Université catholique d'Afrique centrale le jeudi 14 décembre 2017

  • 18/12/2017
  • 4223
  • Aucun commentaire

Communiqué du Club OHADA de l'Université catholique d'Afrique Centrale.

photo1Investir dans la formation des individus afin qu'ils deviennent acteurs du changement .Voilà un pari que relève l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) avec succès depuis ses premiers pas.

Par l'entremise du Club OHADA de l'Université Catholique d'Afrique Centrale (UCAC), elle vient de toucher une importante part de la jeunesse africaine.

photo2Ce jeudi 14 décembre 2017, il est exactement 12h45 lorsque débute, dans la salle de conférence de la Bibliothèque centrale de l'UCAC, la cérémonie de remise solennelle des codes verts à l'administration universitaire.

Ont pris part à cet évènement :

  • Le Professeur Abbé Jean Bertrand SALLA, Recteur de l'UCAC ;
  • Le Magistrat EYIKE Vieux, Parrain du Club OHADA de l'UCAC ;
  • Le Docteur AMOUGUI Pulchérie, Directrice du Master Contentieux et Arbitrage des Affaires et marraine du Club OHADA de l'UCAC ;
  • Le Professeur LEMANA Emmanuel, Directeur de la bibliothèque de l'UCAC) ;
  • Les membres du personnel de l'université ;
  • Les membres du Club OHADA ;

photo3Avant d'adresser ses mots de remerciements aux nombreux acteurs du succès de cet évènement, Madame KANA DONFACK Stévia (Présidente du Club OHADA) a tenu, avant, à souhaiter chaleureusement la bienvenue à l'assistance. Après avoir rappelé l'objectif principal du Club OHADA qu'est la rencontre de tous les passionnés de droit, elle a insisté sur le double engagement de celui-ci à savoir : rehausser toujours l'image de l'Institution hôte au plan intellectuel et humain et œuvrer toujours dans le sens de la vulgarisation du droit OHADA.

Prenant la parole à sa suite, le Recteur Professeur Jean Bertrand SALLA, maître des lieux, a exprimé avec une émotion non dissimulée la joie profonde qui est sienne de voir enfin, au sein du Campus de Nkolbisson un « Club savant ». La haute mission qu'il assigne au Club est d'accompagner la formation de cette jeunesse responsable de l'essor de continent africain, accablé par tant de mauvaises nouvelles. Il n'a point tarit d'éloges et d'encouragements à l'égard des membres du Club pour leur engagement. En achevant son propos, il invitait les « ohadiens » à persévérer dans la voie tracée.

photo4S'en est suivi l'intervention du Magistrat EYIKE Vieux, parrain du Club OHADA de l'UCAC. Dans son propos, il va s'appesantir sur le symbole du don. Le don de soi en est l'illustration la plus achevée et devrait être le leitmotiv des jeunes de l'OHADA. Un don gratuit pour l'avancement de l'œuvre initiée par les pères fondateurs. Joignant la parole à l'acte, il a offert au Club un nombre incalculable d'arrêts rendus par la Cour Commune de Justice et d'Arbitrage (CCJA). Ce geste fort est non seulement une marque de confiance, mais surtout une invitation au travail qui, seul, libère l'Homme. Il a clos son propos en précisant sa disponibilité à recevoir toute personne et lui apporter l'aide qui s'impose.

A sa suite, l'inoxydable Docteur AMOUGUI Pulchérie (Directrice du Master Contentieux et Arbitrage des Affaires) s'est livrée, dans son propos introductif, à une brève présentation historique du Club OHADA de l'UCAC. Après avoir rappelé le contexte de sa création et les acquis qui font sa fierté (Organisation de la première édition de la Semaine Nationale OHADA au Cameroun du 18 au 21 mai 2017, représentation du Cameroun par l'équipe de l'UCAC au 9ème Concours International Génies en Herbe OHADA du 13 au 18 novembre à Dakar), elle a dit de la remise des codes verts qu'elle était un geste important qui témoigne de l'attachement à la formation des étudiants au plan du droit.

Les multiples interventions ont pris fin avec celle du directeur de la bibliothèque qui a simplement rappelé la place de choix qu'occupent les ressources documentaires dans l'éducation

photo5In fine, il a été procédé à la remise matérielle des codes verts par la Présidente du Club au Directeur de la Bibliothèque de l'UCAC, sous les applaudissements nourris d'une assistance venue nombreuse.

Le modérateur a donc invité le public, sous la conduite de la Présidente du Club et sa dynamique équipe, à partager les délicats mets préparés pour la circonstance, dans une ambiance conviviale.

Il est exactement 13h58 lorsque les personnes présentes se séparent, se renvoyant au prochain rendez-vous du Club.

Que vive l'OHADA !

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter :

Stevia KANA DONFACK
Présidente du Club OHADA de l'Université catholique d'Afrique Centrale
Email : steviakana@yahoo.fr

Laisser un commentaire