Ohada.com Imprimer

Le 1er janvier 1998, il y a vingt ans, le droit OHADA entre en vigueur

01/01/2018 10h51 • Lu 2507 fois

Nous sommes aujourd'hui le 1er janvier 2018 et votre site www.ohada.com vous présente ses tous meilleurs vœux.

En ce premier jour de la nouvelle année, il semble opportun de rappeler qu'il y a précisément vingt ans, le 1er janvier 1998, le droit OHADA entrait en vigueur dans 15 pays, les 8 Etats-membres de l'UEMOA, les 6 Etats-membres de la CEMAC et les Comores.

A compter de ce jour du 1er janvier 1998, le droit des affaires, le droit du commerce et des entreprises, de 15 pays devenait un droit commun, modernisé et adapté aux réalités économiques.

Très rapidement, la pratique quotidienne des affaires, la vie des entreprises, les professions du droit : magistrats, avocats, notaires, huissiers... les enseignements universitaires, les étudiants, les experts comptables et les comptables vont faire de ce droit novateur, porteur d'unité et de prestige un droit vivant, appliqué, enseigné, vecteur de la sécurité juridique et judiciaire nécessaire à la prospérité économique.

En l'an 2000, la République de Guinée rejoint à son tour la communauté de droit des affaires unifié OHADA. Il faut attendre septembre 2012 pour que la République Démocratique du Congo lui emboîte le pas.

Aujourd'hui, la réforme OHADA, révolution juridique sans précédent dans le monde, et le droit positif OHADA constituent un succès universellement connu et reconnu.

Les Etats ont réussi leur démarche audacieuse et visionnaire d'une unification de leur droit des affaires que le Juge Kéba Mbaye leur avait suggérée au début des année 1990. Les institutions de l'OHADA, le Secrétariat Permanent de l'OHADA, la Cour Commune de Justice et d'Arbitrage et l'ERSUMA ont été les acteurs décisifs de ce succès monumental et historique.

La réforme OHADA fait des émules, dans la Grande Caraïbe, avec l'OHADAC et en Europe continentale, avec les travaux de Code européen de droit des affaires, de droit du commerce et des entreprises, en consolidation de l'Euro, directement inspirés du succès de l'OHADA.

Il y a vingt ans, pour accompagner l'entrée en vigueur du droit OHADA, le Juge Kéba Mbaye demandait d'instituer l'UNIDA, l'association pour l'Unification du Droit en Afrique, qu'il a accepté de présider jusqu'à son décès, en janvier 2007, et le site www.ohada.com qui ont eu à cœur de faire tout leur possible pour soutenir les institutions de l'OHADA en vue de la promotion, de la diffusion et du succès de l'OHADA.

Au nom de son Président, le Juge Seydou BA, l'association UNIDA et le site www.ohada.com vous souhaitent donc aujourd'hui une excellente nouvelle année et forment le vœu que 2018 permette à l'Organisation OHADA et au droit unifié des affaires qu'elle incarne de continuer sur leur élan porteur d'unité, de progrès et d'enregistrer de nouveaux succès au service d'une Afrique toujours plus unie et prospère.

Imprimer