Présentation de l'OHADA

Presentation-OHADA_Page_06.jpg L'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) a été créée par le Traité relatif à l'Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique.

En savoir plus

Actualité

OHADA / RDC / Séminaire SYSCOHADA du 19 au 21 août 2019 à Lubumbashi

14/08/2019 11h12 • Lu 800 fois
Imprimer

Communiqué du cabinet ELBA AFRIKA (Lubumbashi, RDC)

Le cabinet ELBA AFRIKA est heureux de vous informer qu'il organise du 19 au 21 août prochain à Lubumbashi un séminaire de formation sur le thème : Présentation des révisions majeures apportées par le Système comptable OHADA (SYSCOHADA) révisé - Les opérations et problèmes spécifiques, innovations apportées par le nouveau Code minier.

Lieu : Salle de formation Elba Afrika, 370 Av. Club Nautique, Q/Golf Battant, C/Lubumbashi, Haut-Katanga, RDC.

1. Objectifs

Le séminaire organisé sur le thème ci-dessus a pour objectifs :

  • D'aider les participants à saisir les changements intervenus par la prise de connaissance des comptes supprimés et des comptes retraités ou réaménagés ainsi que les écritures comptables proposées pour lesdits comptes ;
  • De mettre en évidence le changement d'intitulé des comptes et le nouveau lexique utilisé dans le système comptable OHADA révisé ;
  • D'aider les participants, au moyen des exercices d'application, à apprendre et maîtriser le traitement des opérations et problèmes spécifiques traités dans le système comptable OHADA révisé ;
  • De permettre aux participants de comprendre le contenu du tableau de flux de trésorerie et les mécanismes de son élaboration.

2. Modules prévus

I. Acte uniforme OHADA relatif au droit comptable et à l'information financière.

II. Système comptable OHADA (SYSCOHADA)

1. Cadre conceptuel

  • Définition des principaux utilisateurs des états financiers
  • Structure et champs d'application du cadre conceptuel
  • Objectifs et principes de base des états financiers

2. Révisions majeures du SYSCOHADA révisé

  • Exposé des motifs
  • Les postulats et conventions comptables

A. Comptes réaménagés

  • Les charges immobilisées
  • Frais de prospection
  • Frais de recherche et développement
  • Frais d'acquisition d'immobilisation
  • Titres de placement
  • Les concessions des services publics
  • Les comptes de stocks
  • Les comptes des tiers
  • Les comptes de trésorerie
  • Les dettes de location financement
  • Le traitement des provisions
  • Les comptes achats
  • La marge commerciale
  • Les dotations aux provisions et dépréciations
  • Reprise sur subventions d'investissement

B. Les problèmes et opérations spécifiques

  • Approche par composant
  • Coût de démantèlement, d'enlèvement et de remise en état des sites
  • Coût de l'emprunt
  • Evènements postérieurs à la clôture
  • Dépréciation des immobilisations
  • Réévaluation des immobilisations
  • Contrat de concessions des services publics
  • Activité des entités agricoles
  • Construction sur sol d'autrui

C. Les états financiers

  • Le bilan
  • Le compte de résultat
  • Le tableau de flux de trésorerie
  • Les notes annexes

D. Innovations apportées par le nouveau Code minier du 09 mars 2018

**********

Durée de formation : 3 jours

Formateurs :

Monsieur NOEL BENDA KADYEBU, Expert-comptable agréé de l'ONEC-RDC, Directeur Général du Cabinet CAFG consulting, Consultant formateur à la Fédération des entreprises du Congo (FEC), Formateur sénior du club OHADA-RDC. Il est assisté par Monsieur ILUNGA DELPHIN, Expert-comptable de l'ONEC et Directeur du Cabinet DEL & C. COMPAGNY.

Frais de participation : 500 USD par personne donnant droit au support de formation plus brevet, une pais-café et un repas buffet par jour

Téléchargez la fiche d'inscription

Pour toute information complémentaire, merci de contacter :

Monsieur MACUMU KABURABUZA Moïse
Expert Comptable Agréé, Membre de l'ONEC
Tél. : + 243 81 24 29 984 / + 243 99 83 43 45
E-mail : macumumoise@gmail.com

Laisser un commentaire

17/08/2019 07h36 par Alain Banza

Bonjour,

Je voudrai avoir de vos nouvelle a chaque publication sur une nouvelle loi.

Cordialement
Alain Banza