Présentation de l'OHADA

Presentation-OHADA_Page_05.jpg L'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) a été créée par le Traité relatif à l'Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique.

En savoir plus

Actualité

Décès de Monsieur OLIVEIRA JOACHIM ANTOINE, Ancien Président de la CCJA

24/10/2017 14h51 • Lu 3167 fois
Imprimer

Message de la part de la Présidente de la CCJA OHADA.

Nous avons l'immense douleur de vous annoncer le décès de Monsieur OLIVEIRA JOACHIM ANTOINE, Ancien Président de la CCJA, survenu ce mardi 24 octobre 2017.

Le programme des obsèques vous sera communiqué ultérieurement.

L'ensemble du personnel de la CCJA présente ses condoléances les plus attristées à toute la famille OLIVEIRA et prie pour le repos de l’âme du défunt.

Laisser un commentaire

13/11/2017 20h10 par Beauclair Njoya Nkamga

C’est en 2012, lors d’un voyage à Abidjan, que j’ai fait la connaissance du Pr. Antoine Joachim Oliviera, alors Président de la CCJA. Dès le 1er contact, j’ai été marqué par une forme particulière d’humilité qui se dégageait de ce grand homme. Car jusque-là, je n’avais vu les qualités qui émanaient de sa personne que chez un seul parmi les intellectuels africains que j’ai fréquentés : le Pr. Paul- Gérard Pougoué.

C’est un bien triste privilège que de faire ce témoignage pour exalter cet homme qui restera l’une des meilleures icônes de la CCJA et du Droit OHADA en général. En réalité, ce privilège que je m’offre à travers ces colonnes me permet de m’acquitter d’un devoir de gratitude à votre endroit M. le Président ! Car sans me connaitre, sans rien attendre en retour, vous m’avez honoré d’un sacre qui reste aujourd’hui mon plus beau souvenir d’érudit : L’organisation par la CCJA de la dédicace de mon livre sur L’Administration provisoire des sociétés dans l’espace OHADA.

Alors que par ailleurs je subissais des flèches pour avoir osé apporter à titre personnel cette contribution supplémentaire au développement du Droit OHADA, vous m’avez honoré, vous m’avez célébré parmi et avec les plus grands qui étaient venus se joindre à vous pour célébrer cette prouesse. Sur votre décision, la CCJA a organisé une cérémonie inoubliable en sa Grande salle des audiences. En plus de votre participation personnelle, comme modérateur, la Cour a acquis un certain nombre de ces livres pour son personnel.

Vous fondant uniquement sur mon travail, vous m’aviez gratifié de cette relation d’estime et de bienveillance… Permettez, cher Pr., Monsieur le Président, que j’emprunte les termes d’un autre Maitre pour vous dire que votre mort résonne comme une interpellation pour que le génie n’erre pas dans l’ombre, et que l’on n’exige point du savant une souplesse excessive de son échine. Car, il a droit malgré tout, à un peu de dignité, que très souvent il mérite du reste. Acceptez alors que je vous salue bien haut, Pr.- Président Antoine Joachim Oliviera, en ce moment où vous traversez le temps, vers ces lieux apaisés, expurgés de souffrance, où la peur et les larmes n’ont point de place, et dont on nous enseigne qu’il y coule du lait et du miel en abondance. Vous en jouirai en abondance. Car il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour comprendre que vous apparteniez à cette rare espèce d’hommes qui, non seulement marquent leur temps par leur vision englobante, mais aussi laissent au monde des traces ineffaçables.
Ne pouvant faire mieux, j’ai décidé de hisser à jamais votre image sur le site du Cabinet Zoll & Legal, à compter du 1er décembre 2017. Dr. Beauclair Njoya Nkamga

25/10/2017 13h32 par Trésor Badibake

Paix à son âme.

25/10/2017 01h23 par Samuel

Paix a son ame, et mes condéleance a toute la famille ainsi qu'a tous ses chers.

24/10/2017 15h07 par Phéline Lizanga Lingélé

Toute l'équipe de la DJPOHADA, les professionnels partenaires de notre structure ainsi que moi-même son Président, avons été consterné très profondément par cette nouvelle triste de la disparition de feu Monsieur l'ancien Président de la CCJA.

Il a été de ceux qui ont marqué d'une encre indélébile leur passage au sein de cette institution supranationale.

Nos voeux ne sont que de continuité pour cette grande institution de la CCJA.

Nos condéléances s'adressent aussi particulièrement à sa famille biologique.