Présentation de l'OHADA

Presentation-OHADA_Page_20.jpg L'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) a été créée par le Traité relatif à l'Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique.

En savoir plus

Jurisprudence

 
Cour d'Appel de Dakar • Arrêt du 19/02/1971

Ohadata J-10-148

Arrêt n° 42, C.G.A. c/ Birame NIANG.- Code CIMA, Les textes annotés / 2007, p. 83

Catégorie : CONFÉRENCE INTERAFRICAINE DES MARCHÉS D'ASSURANCE (CIMA)

Mots clés :
ASSURANCE - CODE CIMA - PRIME - PRISE D'EFFET DE L'ASSURANCE - DÉCLARATION DE SINISTRE - SANCTION

Les mentions portées sur l'attestation d'assurance doivent être présumées être celles convenues entre l'assureur et l'assuré ; dans le cas contraire il appartient à l'assureur de prouver que les parties avaient convenues d'autres termes. Il en résulta que tant que la preuve contraire n'est pas rapportée, le contrat d'assurance doit sortir ses pleins effets.