Présentation de l'OHADA

Presentation-OHADA_Page_05.jpg L'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) a été créée par le Traité relatif à l'Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique.

En savoir plus

Dernières News

 
Plus d'articles
 

Actualité

OHADA / Niger / Compte rendu de la 2é édition des journées carrière du Droit, les 20 et 21 décembre 2019 à Niamey

31/12/2019 17h32 • Lu 2668 fois
Imprimer

Communiqué du Club OHADA Niger

photo

C'est l'amphithéâtre 1000 places de la Faculté des Sciences Juridiques et politiques de l'Université Abdou Moumouni (UAM) de Niamey qui a abrité, les 20 et 21 décembre derniers, la cérémonie d'ouverture de la 2ème édition des Journées Carrières du Droit.

La cérémonie a débuté le vendredi 20 décembre par l'allocution du Président du Club OHADA UAM, M. Souleymane Mamane Gani, qui a remercié les participants d'être venus à cette activité dédiée aux métiers du droit puis rappelé l'objectif que poursuit cette activité essentiellement axée sur l'orientation des jeunes étudiants en droit. Cette allocution a précédé l'intervention du Pr. Bachir Talfi Idrissa, Agrégé des facultés de droit, représentant du Doyen de la FSJP empêché. Le Pr. Bachir Talfi Idrissa a félicité et encouragé le Club OHADA UAM, dont il est le parrain scientifique, et ouvert les activités de la deuxième édition des Journées Carrières du Droit. Dans son intervention, il a rappelé les qualités que doivent avoir un diplômé en droit. Il a rappelé les différentes institutions qui contribuent à la formation des juristes, notamment les universités, l'Ecole Nationale d'Administration (ENA), l'Ecole de Formation Judiciaire du Niger (EFJN) et les instituts supérieurs privés de formation de droit. Quant au contenu de la formation qui doit être en adéquation avec le profil recherché, il a présenté les référentiels d'assurance-qualité mis en place par le Conseil Africain et Malgache de l'Enseignement Supérieur (CAMES) et les Réseaux pour l'Excellence de l'Enseignement Supérieur en Afrique de l'Ouest (REESAO). Ces derniers permettent l'évaluation du contenu de la formation et des enseignants. Il a terminé son intervention par les métiers du droit qui peuvent être classés en deux grands groupes : les métiers dits classiques et les métiers qu'il a appelé du futur, notamment tous ceux ayant trait aux Legaltech (le droit et la technologie).

photo

Après la conférence inaugurale, les Journées Carrières du Droit ont permis la présentation des différents corps de métiers du droit. C'est ainsi que la profession du magistrat a été présentée par M. Doubou Yahaya, Juge au Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey et Secrétaire General Adjoint du Syndicat Autonome des Magistrats du Niger (SAMAN). Le Juge Doubou Yahaya a présenté les conditions d'accès à la profession, rappelé la différence entre le magistrat du parquet et celui du siège et souligné les obligations du magistrat.

Ensuite la profession d'avocat a été présentée par Maître Saïd Ould Salem, avocat à la Cour et représentant le Barreau du Niger. Me Saïd Ould Salem a axé son intervention sur les textes régissant la profession d'avocat au Niger, notamment le Règlement 005/CM/UEMOA harmonisant la profession d'avocat dans l'espace UEMOA. Il a présenté les conditions d'accès à la profession mais aussi la compétence et le rôle de l'avocat dans un Etat de droit. Il a conclu sur le sujet des incompatibilités avec la profession et les immunités dont bénéficient les avocats dans l'exercice de leur profession.

photo

Enfin, les professions d'huissier de justice et de commissaire-priseur ont été présentées par Maître Moussa Sounna Soumana. Celui-ci a présenté à l'assistance les conditions d'accès à la profession d'huissier, les incompatibilités, les interdictions et les domaines de compétences d'interventions ainsi que des obligations de la profession et des professionnels.

photo

Le samedi 21 décembre 2019, les activités ont repris avec la première communication du Président et du Vice-Président du Club OHADA, M. Yahaya Janjouna Mahaman. Ceux-ci ont présenté le Club OHADA et les activités que mènent celui-ci depuis sa création et sans relâche.

Puis il s'en est suivi les présentations des autres professions du droit.

Ainsi, la profession de juriste de banque a été présentée par M. Ibrahim Maman Sani, directeur juridique et recouvrement de la Banque BSIC. M. Ibrahim Maman Sani a d'abord attiré l'attention sur cette profession. Il a rappelé que pour être un juriste de banque, il faut être d'abord un juriste pluridisciplinaire. Le rôle essentiel du juriste d'entreprise est le conseil, la veille juridique et la gestion de la phase précontentieuse. Il a conclu en rappelant la nécessaire collaboration entre les juristes de banque et les auxiliaires de justice.

photo

Puis le Centre de Médiation et d'Arbitrage de Niamey a été présenté par M. Issaka Yacouba Labran qui a détaillé la procédure de la médiation de même que celle l'arbitrage qui aboutit à la sentence arbitrale.

La mission du médiateur et de l'arbitre a été présentée Mme Fatoumata Dougbe, juge au Tribunal de Commerce et médiatrice au Centre de Médiation et d'arbitrage de Niamey. La Juge, Mme Tougbe, a aussi précisé que la profession de médiateur ou d'arbitre, en dehors des dispositions de l'Acte uniforme OHADA sur la médiation et l'arbitrage, n'est pas réglementée au Niger. Elle est exercée par les juristes, les magistrats, les avocats, les notaires et les huissiers de justice ou toute autre personne ayant une bonne moralité.

photo

M. Sidikou Mahaman Sani, Commissaire principal de police à la Direction Générale de la Police Nationale a, quant à lui, présenté la mission essentielle du commissaire de la police. Il a présenté les différents corps de la police, les conditions d'accès, les unités de la police et l'exercice de la profession de la police. Avant de conclure sur la mission principale qui est la sécurisation des personnes et de leurs biens.

Mme Fatoumata Daouda, responsable de l'espace Campus France, a pour sa part présenté l'espace campus France. De même que la mission essentielle de campus France dans le cadre de la promotion des études en France. Elle a indiqué les démarches à suivre pour les étudiants qui aspirent à poursuivre les études supérieures en France.

A l'issue de cette communication s'en est suivi les échanges avec les participants.

La 2ème édition des Journées Carrières du Droit a été également l'occasion de décerner des « Awards » aux partenaires. Ainsi, la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN), la Mission Gouvernance et coordination de l'aide de l'ambassade de France au Niger, le Centre de Médiation et d'arbitrage de Niamey ont été primés comme meilleurs partenaires du Club OHADA pour l'année 2019.

Enfin cette deuxième édition a vu la présence de M. Gandou Zakara, enseignant chercheur, membre de la Cour Constitutionnelle, M. Seydou Souleymane, avocat à la Cour, M. Mahamidou Ibrahim, Secrétaire General du Cercle OHADA Niger, Maman Sani Zabaye, Directeur de l'information, de la communication et des relations institutionnelles de la Chambre de Commerce et d'industrie du Niger ainsi que plusieurs autres invités de marque.

photo
photo
photo
photo
photo
photo
photo
photo
photo
"2ème édition des journées carrière du Droit
les 20 et 21 décembre 2019 à Niamey.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter :

M. Souleymane Gani
Président du Club OHADA UAM
Email : souley.gani15@gmail.com

Laisser un commentaire

01/01/2020 10h44 par Mme Beidou Awa Greffiere Au Tribunal De Commerce De Niamey

C'est vraiment une trés bonne initiative ces journées de rencontre du club OHADA avec les differents corps de métiers du Droit ; cela constitue une opportunité inestimable d'échanges et de renforcement des capacités entre acteurs du droit, particulièrement du droit OHADA, qui ne cesse de grandir sur notre espace. Je les encourage vivement dans cette voie et j'en appelle aux autorités ainsi qu'aux partenaires internationaux pourqu'ils apportent leur soutien indeffectible à cette jeunesse qui représente l'avenir de notre cher continent. MERCI VIVE L'OHADA VIVE L'AFRIQUE.