Présentation de l'OHADA

Presentation-OHADA_Page_06.jpg L'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) a été créée par le Traité relatif à l'Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique.

En savoir plus

Actualité

Bilan de la formation à l'arbitrage international du 17 au 23 Octobre 2019 / Pointe-à-Pitre, Guadeloupe

06/11/2019 16h45 • Lu 1057 fois
Imprimer

affiche-tnL'équipe porteuse du projet OHADAC est heureuse de confirmer la tenue de la formation à l'arbitrage international à la Maison du Barreau de Pointe-à-Pitre du 17 au 23 octobre derniers, en collaboration avec l'Ordre des avocats du Barreau de la Guadeloupe, St Martin et St Barthélémy.

Cette formation a remporté un grand succès, puisque 38 avocats du Barreau de Guadeloupe, St Martin et St Barthélémy, se sont formés à l'arbitrage, afin de préparer l'ouverture prochaine du Centre de médiation et d'arbitrage OHADAC grâce aux fonds alloués par l'Union Européenne dans le contexte du programme Interreg V Caraïbe.

Cette formation a duré 5 jours, soit 38 heures en présentiel, et comportait une partie théorique et une partie pratique.

La partie théorique a permis aux participants d'acquérir les fondamentaux de la discipline. Elle a été animée par M. le Professeur Sixto Sanchez LORENZO, Professeur à l'Université de Grenade, et déjà coordinateur des Principes OHADAC sur les Contrats du commerce international, ainsi que M. le Professeur Jérémy JOURDAN-MARQUES, Professeur à l'Université des Antilles en droit privé.

La partie pratique a été animée par Me Marie-Camille PITTON, Avocat aux Barreaux de Versailles et New York et Consultant OHADAC pour ACP Legal ainsi que Me Jacques Darche, Avocat au Barreau de Québec et formateur au Chartered institute of Arbitrators, dont la branche caribéenne est un partenaire de l'OHADAC. Ces deux journées de formation pratique ont permis aux participants de se confronter à la myriade de difficultés procédurales pouvant se poser au cours de l'instance arbitrale, du point de vue de l'arbitre comme du conseil, et leur ont également permis de rédiger une sentence arbitrale.

La durée totale de la formation était de 38 heures en présentiel.

Suite à de nombreuses demandes d'avocats n'ayant pu s'inscrire à cette session, une autre formation est d'ores et déjà prévue en Guadeloupe au printemps 2020, ainsi que dans d'autres territoires francophones de la Caraïbe dans les années à venir.

Pour plus d'informations contacter Marie-Camille Pitton à l'adresse suivante : marie_camille_pitton@yahoo.fr

Laisser un commentaire

07/11/2019 19h29 par Raymond Djolgou

Plus que d'actualité, l'arbitrage international est de nos jours incontournable pour les opérateurs du commerce international. Ses avantages qui sont entre autres la confidentialité, la rapidité et l'efficacité obligent formation de personnes expérimentées sur cette justice extra-étatique.
Vives ces formations si importantes.
Raymond DJOLGOU
Master 2 Juriste d'affaires international
Université Paris Descartes
Sorbonne Paris Cité.