Ohada.com Imprimer

Certification en Médiation commerciale OHADA de l'Université Mc Gill de Montréal du 15 au 19 avril 2019 à Douala (CAMEROUN)

10/01/2019 13h03 • Lu 1302 fois

Annonce de la firme SAHARA

Thème : La médiation commerciale sous l'égide de l'Acte Uniforme OHADA relatif à la Médiation : habiletés, compétences et attitudes.

La firme SAHARA sise à Montréal au Québec est fière d'annoncer le lancement à l'Hôtel Sawa de Douala, du 15 au 19 avril 2019 du premier groupe pour l'exercice 2019 de son programme de « Certification en Médiation Commerciale OHADA », lequel se déroulera dorénavant en trois sessions par an.

Cette certification destinée aux professionnels et aux chercheurs mène à l'obtention du titre de médiateur certifié, le certificat étant délivré par l'Université Mc Gill de Montréal. Elle permet aux participants de rejoindre le réseau des médiateurs certifiés McGill tel qu'il appert de notre nouvelle plateforme web le www.saharainc.ca que nous vous invitons à visiter.

Notre programme de certification unique en son genre a formé au cours de l'année 2018, cent médiateurs en provenance de dix pays à Abidjan, Douala et Niamey, faisant de nous la première firme privée à former un nombre élevé de médiateurs.

La mise en place de la « Certification en médiation commerciale OHADA » par SAHARA et l'Université Mc Gill de Montréal a pour objectif principal de promouvoir l'accessibilité à la justice commerciale dans l'espace OHADA par la formation des médiateurs certifiés compétents et de haut calibre international. En effet, le 15 mars 2018, l'Acte Uniforme relatif à la médiation est entré en vigueur dans les dix-sept pays membres du traité de l'OHADA avec pour finalité de répondre aux déficiences multiformes liées au modèle adjudicatif de la justice en vigueur lesquelles constituent un frein à une meilleure accessibilité à la justice.

Que ce soit en matière de conflits de travail au sein d'une organisation, de litige entre institution financière et consommateur de crédit, de projets structurants multipartites, de recouvrement amiable ou judiciaire de créances, de conflits interpersonnels et intragroupe, de relations clients et fournisseurs, de querelles d'actionnaires ou d'administrateurs d'une entreprise, de poursuites fiscales, de conflits franchiseurs et franchisés dans un réseau de distribution ( cas d'une bannière de lubrifiants et franchisés gestionnaires des stations-services) ou encore de querelles foncières, la médiation permet de régler autrement les différends.

L'avènement de la médiation permet de remplacer l'approche du raisonnement judiciaire, par l'approche du raisonnement de résolution de problème. En ce sens, la médiation est efficace pour obtenir un règlement plus rapide, de grande qualité, avant procès et constitue une alternative plus adaptée aux besoins des citoyens en matière de justice.

La médiation offre une occasion exceptionnelle à la justice de l'OHADA de se projeter véritablement au rang d'une justice à l'avant-garde de la prévention et du règlement des différends commerciaux. En effet, les investisseurs en cas de conflits participent désormais à la construction des solutions plus satisfaisantes parce qu'élaborées par les parties en conflit, qui ne subissent plus la décision du tiers juge ou arbitre agissant par voie de jugement ou de sentence.

Cette certification unique en son genre, a été développée avec l'aide des professionnels, des universitaires et des médiateurs chefs de file dans leur milieu et le diplôme délivré porte le sceau de l'Université Mc Gill, la médiation étant une justice issue des milieux juridiques Nord-américains (Canada - USA), et la province du Québec ayant la législation la plus avancée au monde dans le domaine.

Public cible :

Pédagogie :

Nos formations sont essentiellement expérientielles et requièrent que les participants prennent en charge leur propre apprentissage en appliquant les principes théoriques aux huit cas pratiques de médiation commerciale soumis.

Profils des formateurs

Honorable Louise Otis, Ex juge de la cour d'appel du Québec, Professeur adjoint à l'Université Mc Gill, Avocate émérite. Docteur Honoris causa de l'Université de Sherbrooke en 2000, elle préside le Tribunal Administratif de l'Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) et est membre assesseur du Tribunal administratif de l'Agence Européenne Satellitaire, (EUMETSAT). Elle est reconnue mondialement pour avoir créé et implanté le premier système de médiation judiciaire dans les tribunaux québécois, lequel s'est ensuite étendu à travers le Canada. En 2016, elle a été nommée Grande Officière de l'Ordre du Québec (G.O.Q) et a reçu la distinction du Prix de la Justice du Québec, la plus haute distinction du domaine juridique au Québec. Elle a conduit plus de 800 séances de médiation civile et commerciale, participé à plus de 3000 décisions en tant que juge, agit comme arbitre civil et commercial depuis 2009 dans plus de 50 dossiers et formé des médiateurs (judiciaires et commerciaux) sur les cinq continents.

Me Ibii Otto, avocat au Barreau du Québec, Médiateur accrédité, Médiateur accrédité du Barreau du Québec, du Ministère de la justice du Québec, de l'IMAQ et de l'IAMC, il a agi comme médiateur à la Commission des Droits de la Personne et des Droits de la Jeunesse de Montréal et comme comédiateur aux Services Correctionnels du Canada à Laval. Ses champs de pratique couvrent la médiation civile, commerciale et des petites créances. Il œuvre inlassablement à la promotion de l'accessibilité à la justice et dirige depuis 2014 la firme de conseils juricomptable et d'accompagnement SAHARA. En 2016, il a reçu le « Certificate of Congressional Recognition » décerné par le Congrès des États- Unis

Me Daugaux Kouassi Blaise Yannick, Notaire à la Chambre des notaires de Côte d'Ivoire, il est médiateur professionnel et agit comme formateur et vulgarisateur pour le compte de plusieurs organisations à l'instar de la CACI. Il a participé comme expert national à la rédaction de l'avant-projet d'acte uniforme sur la médiation OHADA pour le compte de la Cote d'ivoire.

Me Céline Vallières, avocate au Barreau du Québec depuis plus de 30 ans, elle assure le leadership de la formation accréditante en médiation pour le Barreau du Québec. Depuis plus de 19 ans, elle a guidé plus d'un millier de personnes vers la résolution amiable de leur différend. En 2018, elle a lancé le premier programme de formation sur la négociation collaborative.

Me Andrea Morrison, avocate au Barreau du Québec, médiateur accréditée, chargée de cours , elle agit comme formatrice pour le Barreau du Québec dans le cadre de la formation en médiation interculturelle et agit également comme formatrice TPN pour l'Institut canadien pour la résolution des conflits (ICRC) Elle est membre du conseil d'administration de l'IMAQ en charge du développement international et occupe présentement le poste de médiatrice à la Commission des Droits de LA Personne et des Droits de la Jeunesse à Montréal (CDPDJ).

Frais de participation : 800 000fcfa par participant. Incluant : supports de cours, blocs notes et autres accessoires, pauses café et déjeuners durant les 5 jours de formation Certificat délivré par l'Université Mc Gill de Montréal

Places disponibles dans la Cohorte : 30

Date limite d'inscription : 1er avril 2019 afin de nous permettre d'éditer les certificats à temps au Canada.

Téléchargements :

Pour inscriptions et renseignements :

Point focal au Cameroun

Me Nzouango Bertrand
Avocat au Barreau du Cameroun
Tel. : 699 59 46 09
E-mail : bertranz@yahoo.fr

Montréal (Québec)

Madame Sandrine Messomo
Coordonnatrice des programmes, Experte en évaluation des programmes
Tel. : (+1) 514 562 49 02
E-mail : info@saharainc.ca / sandrine.messomo@saharainc.ca

Me Ibii Otto, LLM, DESS, DEA
Avocat au Barreau du Québec, Médiateur accrédité, Associé principal
E-mail : info@saharainc.ca / ibii.otto@saharainc.ca

Imprimer