Présentation de l'OHADA

Presentation-OHADA_Page_12.jpg L'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) a été créée par le Traité relatif à l'Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique.

En savoir plus

Actualité

Parution du nouvel ouvrage OHADA : Le Manuel de Référence des Pratiques du SYSCOHADA Révisé annexés des normes IFRS et IPSAS

10/06/2019 11h25 • Lu 740 fois
Imprimer

couvertureNous avons le plaisir de vous annoncer la parution d'un nouvel ouvrage intitulé : « Le Manuel de Référence des Pratiques du SYSCOHADA Révisé annexés des normes IFRS et IPSAS », Auteur : Martin Dieudonné NDENE, fondateur du Centre de diffusion en ligne des savoirs comptables en Afrique « LacomptaEnlive » où vous y trouverez toutes les ressources opérationnelles sur le SYSCOHADA révisé.

Broché : 804 pages
Editeur : Amazon compagny/Juin 2019
Langue : Français
ISBN-10 : 1071219677
ISBN-13 : 978-1071219676
Dimensions : 7.5 x 0.5 x 9.2 cm
Poids net : 1,9 kg
Feuilletez en ligne : https://www.amazon.fr/dp/1071219677

Points de vente :

Résumé

Une norme comptable est un texte qui s'attache à définir le sens des concepts fondamentaux de la comptabilité et à indiquer la manière dont-il convient de s'y prendre pour traiter convenablement une transaction sur le plan comptable. Toute norme comptable comporte trois volets : Les opérations que l'on comptabilise et que l'on reconnaît dans le bilan et le compte de résultat ; la manière dont-on évalue ou mesure les actifs et passifs ; les informations complémentaires qui sont données pour expliquer les comptes. De même, en comptabilité financière nous avons deux composantes, une composante théorique appelé le cadre conceptuel et une composante technique appelé la théorie des comptes. L'Acte Uniforme sur le Droit Comptable et à l'Information Financière (AUDCIF) auquel, est annexé le Système Comptable OHADA (SYSCOHADA) adopté le 26 janvier 2017 et en vigueur depuis le 1er janvier 2018, a eu l'avantage technique cette fois-ci, de prendre en compte les deux composantes sus-indiquées. Désormais, c'est un nouveau système comptable doté d'un cadre conceptuel propre et des meilleures pratiques nécessaires pour améliorer le traitement comptable et la présentation des états financiers. Ce nouveau cadre comptable vient ainsi renforcer la fiabilité et la pertinence de l'information comptable et par ricochet, accroitre sa crédibilité aux yeux des différents partenaires nationaux et internationaux.

Ainsi, sans être exhaustif, le Système Comptable OHADA révisé a eu l'avantage en supprimant du bilan, les actifs fictifs, en souscrivant à l'approche par les composants pour inscrire et amortir le coût des immobilisations corporelles productives, en apportant un meilleur traitement sur certaines opérations (contrats de location, de concession de service, fusion, liquidation, subventions, frais accessoires, escompte de règlement, corrections des erreurs, etc.), en supprimant la méthode du bénéfice partiel des contrats de pluri-exercice, en adoptant la comptabilisation des révisions majeures en lieu et place des provisions pour charges à répartir, en clarifiant sur l'amortissement, la provision et la dépréciation où la perte de valeur vient s'ajouter à l'amortissement déjà pratiqué, en supprimant le système allégé, en remplaçant le TAFIRE par le tableau de flux de trésorerie, en adoptant un nouveau format pour les états financiers avec un bilan qui commence à séparer de son orientation patrimoniale et devient progressivement un état de la situation financière, avec un compte de résultat présenté en liste, mettant en évidence et en cascade les soldes intermédiaires de gestion pour la détermination d'un résultat plus économique, et avec des Notes annexes bien détaillées. Enfin, le Système Comptable OHADA révisé a adopté les IFRS pour l'élaboration des états financiers destinés au marché financier et ceux des entités dont les titres sont inscrits à une bourse de valeurs ou qui sollicitent un financement dans le cadre d'un appel public à l'épargne. En harmonisant les outils et les règles du jeu comptable, moyens de pilotage interne de l'entité, et de les amener à fournir une information financière normalisée, plus pertinente et fiable auprès de divers utilisateurs, le Système Comptable OHADA révisé s'ouvre à la mondialisation financière et s'avère de plus en plus précieux pour améliorer la comparabilité des performances financières au-delà du continent Africain.

Le présent ouvrage traite les aspects opérationnels du nouveau cadre réglementaire comptable de l'espace OHADA, partant des techniques de comptabilisation de tous les éléments d'ordre économique, financier, fiscal et social de la vie des entités jusqu'à l'illustration de ceux-ci à travers plusieurs cas corrigés mais aussi et surtout une illustration explicative du montage des états financiers personnels à la fois sur le système normal et le système minimal de trésorerie. Ainsi, l'ouvrage synthétise les différents travaux de son auteur pour apporter des réponses concrètes aux questions pratiques comptables. Enfin, pour suivre l'évolution la comptabilité de l'espace OHADA, l'ouvrage est annexé du résumé de chaque norme IFRS et IPSAS.

Pour toutes informations complémentaires, veuillez contacter :

M. Martin Dieudonné NDENE
Email : lacomptaenlive@gmail.com
Tél. : +237 672 67 07 29

Laisser un commentaire

20/06/2019 22h47 par Ibrahim Harouna Ousmane

Je suis tout à fait d'accord avec Harouna Moussa pour son commentaire. Il faut indiquer le prix de l'ouvrage et les conditiond de son achat. J'en suis vraiment intéressé.

20/06/2019 18h25 par Oumou Thiandoum

Bonjour
Est-ce que vous pouvez nous communiquer le prix de l'ouvrage ? S'il vous plaît !

20/06/2019 12h12 par Harouna Moussa De Niamey

Bonjour.

Je voudrais vous suggérer de toujours indiquer le prix. Autrement, on a la mauvaise sensation que ce sera à la tête du client.
En second lieu, faites un effort pour la distribution en indiquant des adresses géographiques où l'ouvrage peut être disponible en Afrique. Les achats en ligne ne sont pratiques que pour les livres numériques. Or, dans ce cas, le format papier est important.