Présentation de l'OHADA

Presentation-OHADA_Page_11.jpg L'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) a été créée par le Traité relatif à l'Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique.

En savoir plus

Actualité

Compte-rendu de la cérémonie de lancement de la campagne de présélection pour la participation du Tchad au 10ème concours « Génies en Herbe OHADA »

13/06/2018 14h05 • Lu 1858 foisImprimer

photo1Le Centre d'animation du droit OHADA au Tchad (CADOT) a lancé, le 09 juin dernier, la campagne nationale de présélection des candidats devant participer à la 10e édition du Concours international « Génies en Herbe OHADA » (CIGHO).

Après deux participations (2015 et 2016) au CIGHO couronnées par une moisson satisfaisante, le CADOT se prépare activement à prendre part à la 10e édition, qui se tiendra, du 1er au 6 octobre prochain, à Abidjan en Côte d'ivoire. Nguemangué Ponga Raphael est le vice-coordinateur national du CADOT. Pour lui, le CIGHO est une tribune d'émulation intellectuelle qui permet à la jeunesse estudiantine de se former et de s'affirmer en droit. Il a exhorté les jeunes étudiants en année de licence et de de master en droit à s'inscrire massivement pour participer à la présélection nationale dont les épreuves se dérouleront les 22 et 23 juin prochain.

photo2Le président du jury national, Me Ngadjadoum Josué, s'est appesanti sur l'organisation pratique de la campagne nationale de présélection. Un exercice qui se déroulera en deux phases. Il y a d'abord la phase écrite au cours de laquelle, les candidats seront soumis à une épreuve portant sur le droit OHADA et l'intégration africaine. Les candidats qui franchiront cette première phase passeront ensuite devant le jury pour une épreuve orale similaire.

Cette cérémonie a aussi été l'occasion de présenter au public les candidats qui ont représenté le Tchad à la 8e édition du CIGHO, qui a lieu en 2016, à Tahoua au Niger. Des attestions de participation leur ont été remises. Par ailleurs, les deux candidats retenus sur la liste d'attente ont reçu chacun un Code OHADA en guise d'encouragement.

photo3Aussi, l'encadreur des candidats du Tchad à la 8e édition du CIGHO et membre du Commission scientifique internationale, Djimbaye Narcisse, est revenu sur la genèse et les détails de l'organisation de la compétition. « Le Concours international génies en herbe OHADA (CIGHO), faut-il le rappeler, est une ingénieuse création de l'Association des étudiants juristes de Côte d'Ivoire (AEJCI). Il vise à promouvoir et à vulgariser les instruments juridiques de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) en s'appuyant sur la jeunesse étudiante. Le concours s'organisait chaque année en Côte d'Ivoire, depuis 2008. Il est devenu itinérant à partir de 2015. C'est ainsi que les éditions 2016 et 2017 ont été organisées respectivement au Niger et au Sénégal », a-t-il expliqué. Selon lui, le Tchad tire un double avantage en participant au CIGHO. « Sur le plan national, l'organisation du concours reste, à ce jour, l'un des rares cadres de promotion intellectuelle en général et du droit OHADA en particulier. Au-delà du riche brassage qu'il favorise, le concours CIGHO offre, à n'en point douter, un cadre de compétition de haut niveau, permettant aux jeunes d'exprimer leurs talents juridiques et leurs connaissances générales dans un esprit de franche camaraderie », a-t-il renchéri.

Le directeur général du ministère de la Justice et des Droits humains, Bourngar Djimrabaye, qui a honoré de sa présence cette cérémonie a vivement encouragé les jeunes à se départir du « complexe tchadien » afin de participer dignement à la 10e édition du CIGHO. Pour la 11e édition que le Tchad entend organiser, il rassure le CADOT du soutien de son département. La cérémonie est clôturée par la remise officielle des ouvrages OHADA, don de l'Association pour l'Unification du Droit en Afrique (UNIDA) et une photo de famille.

photo4 photo5

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

M. Djimbaye Narcisse
Email : narcissedjimbaye@yahoo.fr

Laisser un commentaire